Article réservé aux abonnés Archimag.com

documentalistes technophiles et fiers de l’être

DR

 

Difficile d’imaginer aujourd’hui le documentaliste dépourvu d’outils informatiques, d’autant plus qu’internet constitue largement son terrain d’activité. Quels sont ces outils et en quoi leur maîtrise se justifie-t-elle ? Quelle est leur place dans les formations initiales de gestion de l’information ? Parmi les documentalistes, les geeks ne sont pas forcément ceux qu’on croit.

À l’heure de l’infobésité et du rôle stratégique enfin reconnu de la gestion de l’information, le documentaliste est une personne de référence au sein de son organisation, il en est le guide dans la société de l’information. Aussi qualifié, expérimenté et clairvoyant soit-il, il ne peut pas se passer d’une boussole, et sera sans doute encore plus efficace avec un GPS. Dans le même temps, le terme de « cyberdocumentaliste » se rencontre régulièrement, notamment dans les offres d’emploi, et cette terminologie, par le fait d’insister sur l’aspect numérique, montre que cette dimension ne va pas de soi pour caractériser un documentaliste. Bien que variables,...

Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.