Le CFC a perçu plus de 45 millions d'euros en 2011

Le CFC a encaissé 45,78 millions d'euros de redevances en 2011 Archimag

 

Les usages numériques ont généré une augmentation de près de 6 % des perceptions.

2011 a été une année faste pour le Centre Français d'exploitation du droit de Copie (CFC) qui a perçu 45,78 millions d'euros contre 43,37 millions d'euros en 2010. Les redevances perçues en France au titre de la reprographie s'élèvent à 27,76 millions d'euros suivies par les redevances numériques professionnelles dont le montant atteint 11,08 millions d'euros. Viennent ensuite les redevances numériques pédagogiques (1,36 million d'euros) et les copies privées éditeurs de presse (2,43 millions d'euros). Quant aux redevances perçues à l'étranger, elles représentent un montant de 3,15 millions d'euros.

L'année 2011 confirme la croissance des redevances perçues au titre des copies et des rediffusions numériques d'articles de presse dans les entreprises. Cette hausse approche les 10 %. Selon le CFC, elle est due "non seulement à l'évolution des pratiques des organisations mais également au fait que le CFC est en mesure de proposer des contrats d'autorisation qui couvrent la quasi-totalité des utilisations internes de périodiques".

Du côté des entreprises et des administrations, le montant des redevances versées au CFC a triplé en cinq ans pour atteindre 11,08 millions d'euros. 

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

63
C'est le part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

Recevez l'essentiel de l'actu !