Qwant essaye de faire son trou parmi les moteurs de recherche

"la totalité du Web est disponible en un seul clic, sur un seul écran". Qwant

 

Un moteur de recherche qui peut rivaliser avec Google ou Graph Search de Facebook, telle est l’ambition de Qwant, le dernier petit venu sur le marché. Lancé le 13 février dernier en grande pompe, Qwant suscite le « buzz » voir le « bad buzz ».

Arrivé sur le marché des moteurs de recherche le 13 février dernier, le moteur de recherche Qwant donne le ton : « Avec QWANT, la totalité du Web est disponible en un seul clic, sur un seul écran. » Le moteur de recherche français, ou plus exactement « de découverte », permet d’afficher sur une seule page de nombreux types de recherches. 

Ainsi, lors d’une recherche, la page affiche les principaux médias (photos et vidéos) puis cinq colonnes : Web, Live, Qnowledge Graph, Social et Shopping. 

La première, WEB, affiche les recherches web classiques. Ces résultats sont tirés d’un système d’indexation utilisant la technologie de Pertimm. Un « bad buzz » a vu le jour quand un blogueur s’est aperçu qu’une grande partie de ces contenus provenaient de Bing (idem pour les médias, ils sont hébergés par Bing), le moteur de recherche de Microsoft. Qwant est venu préciser sur son blog que « ces mélanges disparaîtront » dès lors que le déploiement du moteur sera finalisé. 

 La seconde colonne « Live » correspond aux derniers résultats rencontrés. La troisième, « Qnowledge Graph », nous donne des informations tirées de la base de données de wikipédia.

La colonne « social », affiche les principales informations des réseaux sociaux. Cette colonne rappelle l’initiative de Mozbot, ce méta moteur français qui intègre les résultats de Twitter dans ces recherches. Qwant permet ici de se connecter avec des comptes Facebook ou Twitter, et de répondre instantanément via ces comptes aux propos recensés dans la colonne.

Enfin une dernière colonne "Shopping" parle d’elle même. 

 Trop de résultats ? 

L’idée est original et il faut reconnaître que la présence de toutes ces informations sur une seule page est bien pratique. On peut cependant se demander s’il y en a pas un peu trop.  L’internaute ne sera-t-il pas un peu perdu parmi ces (trop) nombreux résultats ? 

L’onglet mosaïc vient peut être répondre à cette question. Il propose le même type de résultats sous la forme de … mosaïques. L’affichage est plus claire et certaines recherches peuvent être désactivées. 

Deux autres onglets Média et People donnent respectivement les résultats médias et les profits des personnes ou organisations. 

Cocorico ! Retrouvez l’outil Archimag et sa sélection de moteurs de recherche français

 

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

estiment que les recrutements dans le numérique seront importants à l'avenir, mais seul un tiers s'est déjà reconverti professionnellement dans ce secteur ou envisage de le faire, selon une enquête OpinionWay réalisée pour l'Ecole Informatique (ENI).

Recevez l'essentiel de l'actu !