Publicité

Cyllene dévoile son projet de cloud souverain

  • cyllene.jpg

    Cyllene dévoile son projet de cloud souverain
    Cyllene s'adresse aux grands compte, aux entreprises de taille intermédiaire mais aussi aux marchés publics (Jordan Harrison)
  • Le prestataire met en avant la localisation française de l'hébergement et du traitement des données qui lui sont confiées.

    Alors que la question de souveraineté numérique revient sur le devant de la scène, Cyllene dévoile son projet de cloud souverain à destination des organisations françaises. L'offre de l'éditeur s'adresse aux grands compte, aux entreprises de taille intermédiaire mais aussi aux marchés publics.

    Le prestataire met notamment en avant une localisation et un traitement des données en France au sein de ses propres centres de données. "Nous sommes fiers de pouvoir proposer aux industries nationales des architectures Datacenters 100% françaises" explique Olivier Morel, directeur des alliances stratégiques et partenaires ; "avec Alter, le Cloud de Cyllene, nous sommes à même de répondre aux enjeux de sécurité et de souveraineté
    souvent considérés comme un frein au développement du cloud". 

    Iso 27001, PCI DSS, et HDS

    La prestation repose sur les serveurs Atos BullSequana S, fabriqués et assemblés dans l’usine du groupe à Angers. L'hébergement et le traitement des données ont par ailleurs reçu plusieurs certifications : ISO 27001 (norme internationale de sécurité des systèmes d'information), PCI DSS (norme de sécurité de l’industrie des cartes de paiement) et Hébergement des données de santé (HDS). 

    La certification HDS de l'Afnor se déroule en plusieurs étapes : audit documentaire (revue du système d'information afin de déterminer sa conformité aux exigences du référentiel de certification), audit sur site (conformité technique et organisationnelle), audit de de suivi (tous les ans) et de renouvellement (tous les trois ans).
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png