Publicité

La fraude numérique, une préoccupation croissante : les solutions pour s’en protéger

  • L’explosion des usages numériques et la démocratisation du travail à distance qui fait désormais partie de notre paysage ont pour conséquence directe l’augmentation de la fraude numérique (usurpation d’identité) et documentaire (faux en documents). Le point avec Docaposte, référent de la confiance numérique en France. 

    Quel que soit l’acte réalisé de manière dématérialisée (souscription à un prêt bancaire, ouverture d’un espace client en ligne, envoi de documents sensibles, remise d’appel d’offres, etc.), il est en premier lieu essentiel de s’assurer que la personne physique ou morale est en mesure d’attester de son identité. C’est ce qui constitue la lutte contre la fraude identitaire, étroitement liée à la fraude documentaire, qui consiste quant à elle à vérifier que les documents transmis numériquement (justificatifs d’identité, de domicile, de revenus, etc.) ne sont pas falsifiés. Pour ce faire, plusieurs solutions existent, et en la matière, Docaposte, filiale numérique du Groupe La Poste, répond à tous les types de besoins et respecte les réglementations en vigueur :

    • sur la fraude identitaire :
      • l’Identité Numérique La Poste (seule identité numérique de niveau substantiel qualifiée par l’ANSSI — L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), gratuite pour les particuliers ;
      • les certificats électroniques pour les entreprises ;
      • les solutions de vérification à distance pour ceux qui ne sont pas équipés d’un Moyen d’Identification Électronique comme les deux solutions susmentionnées ;
    • sur la fraude documentaire :
      • de nombreuses solutions de reconnaissance de caractères (LAD/RAD/OCR) pour lire les documents et en extraire des datas ;
      • des solutions de KYC (Know Your Customer) pour comparer entre eux des documents et des pièces d’identité ;
      • le coffre-fort électronique Digiposte (dont sont dotés 6 millions de Français) qui, au-delà de stocker les documents permet d’attester l’authenticité des bulletins de salaire notamment ;
      • la blockchain Archipels (consortium composé de La Poste, EDF, Engie et la Caisse des Dépôts), permettant de vérifier qu’un justificatif de domicile est bien l’original ;
      • la solution d’archivage à valeur probatoire (SAE) pour garantir l’intégrité des documents dans le temps ;
      • la vérification de signature électronique de documents. 

    L’innovation pour renforcer les dispositifs de lutte contre la fraude numérique 

    Dans le domaine évolutif de la lutte contre la fraude, l’innovation est indispensable et permet d’apporter des solutions de plus en plus robustes. Ainsi, Docaposte, précurseur, vient de lancer une solution de vérification d’identité à distance mêlant technologie de pointe et contrôle humain. Dans le cadre d’une souscription à une offre bancaire à distance, par exemple, l’utilisateur est guidé pas à pas sur son mobile. Il est ainsi amené à sélectionner son pays et sa pièce d’identité, avant de filmer cette dernière et son visage, puis de réaliser un « challenge » pour l’identifier formellement (par exemple, prononcer des chiffres aléatoires). Ces preuves sont alors examinées et confrontées par les équipes d’AR24, permettant à l’usager de poursuive son parcours à distance sans se rendre dans une agence bancaire. 

    Outre la performance de cette solution innovante, elle se distingue également par son niveau de sécurité puisqu’elle est encadrée par le référentiel PVID, mis en place en mars 2021 par l’ANSSI. Grâce à lui, les prestataires de services comme les banques, les mutuelles, etc. peuvent déposer un dossier afin de recevoir une qualification leur permettant de réaliser des vérifications d’identité à distance plutôt qu’en face à face. Une certification pour laquelle Docaposte a déposé un dossier, confirmant ainsi son positionnement de référent de la confiance numérique. 

    Les services de luttes contre la Fraude identitaire et documentaire présentés sont délivrés et opérés par Docaposte et ses filiales : AR24, Arkhineo, Certinomis.

    docaposte_logo.jpg

    Contact
    DOCAPOSTE

    45/47 boulevard
    Paul Vaillant Couturier
    94200 Ivry-sur-Seine
    e-mail : fraude360@docaposte.fr

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png