Publicité

France transfert, le nouveau "WeTranfer" de l'Etat

  • france_transfert.png

    France-transfert-nouveau-We-Tranfer-Etat
    France transfert offre la possibilité de partager des fichiers avec un maximum de 100 destinataires (Dinum)
  • Ce service hébergé dans le cloud français offre la possibilité de partager des fichiers volumineux entre agents de l’État ou avec des interlocuteurs extérieurs.

    Les agents de l'Etat disposent d'un nouvel outil numérique. France transfert est dédié à l’envoi de fichiers volumineux de manière sécurisée, entre agents de l’État ou avec des interlocuteurs extérieurs. Conçu et opéré par le ministère de la Culture en collaboration avec la direction interministérielle du numérique (DINUM), France transfert offre la possibilité de partager des fichiers "non sensibles" et volumineux avec un maximum de 100 destinataires, sans nécessité de connexion à un compte, garantissant un envoi simple et rapide. 

    Autres fonctionnalités : la personnalisation de la durée d’activation du lien du pli ou encore la possibilité de récupérer des fichiers grâce à un lien ou par email. 

    Qualification « SecNumCloud » de l’ANSSI

    "La solution est hébergée sur une offre de cloud français bénéficiant de la qualification « SecNumCloud » de l’ANSSI, proposée dans le cadre de la stratégie Cloud au centre de l’État" explique la DINUM. 

    Une version bêta a vu le jour en 2021 et fait l'objet d'un retour d'expérience nourri par les remarques des utilisateurs. Parmi les suggestions retenues, figure la possibilité d’ajouter ou de supprimer des destinataires pendant la période de validité de l’envoi ou encore la sécurisation de l’envoi du fichier par un mot de passe. "D’autres évolutions sont en cours pour améliorer cette solution" souligne-t-on à la Direction interministérielle du numérique.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png