empreinte-carbone-sobriete-numerique
Le terme de sobriété numérique, utilisé pour la première fois en octobre 2008 par l’association GreenIT.fr, vise à réduire l’empreinte environnementale du numérique, en vue d’atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris (Freepik/ViDIstudio)
Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.