Sandrine Rollin rappelle qu'avec ce projet, l’APCA souhaite avant tout pouvoir capitaliser sur les documents produits par ses salariés.
Le chiffre du jour
C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.