La validation/conservation des signatures électroniques


La signature électronique se développe désormais de plus en plus rapidement. Afin d’être opposable, une signature électronique doit s’accompagner de précautions d’autant plus contraignantes que les documents auront une durée de vie plus longue.

Ce livre blanc est destiné à faire la lumière sur ces différentes contraintes pour y apporter des éléments de réponse concrets comme le service de validation de signature électronique. Le risque est en effet de se voir non seulement contester sa signature mais surtout de la voir invalidée, rendant caduques les conditions d’exécution du document associé.

Même si la signature électronique doit rester simple à utiliser, elle n’en reste pas moins engageante et il est indispensable de veiller à sa bonne exécution en s’appuyant sur des prestataires de services de confiance qualifiés qui se devront d’entourer la signature de toutes les précautions indispensables à sa validité dans le temps. Le rôle de l’archivage est de plus aussi important pour les documents signés que pour tous les éléments de preuve associés.

 

Le chiffre du jour
dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.