Publicité

Internet Archive et Open Library lancent #saveabook, un programme de parrainage de livres pour les sauver de l'extinction

  • livre_saveabook.jpg

    livre-sauver
    Avec le programme #saveabook, le projet Open Library d'Internet Archive, prévoit de numériser, et ainsi "sauver", 4 millions de livres supplémentaires. (Pixabay/Pexels)
  • Le projet Open Library d'Internet Archive lance #saveabook, un programme de parrainage de livres. En sponsorisant un livre, les particuliers permettront à Internet Archive d'acheter, de numériser, de préserver et de partager l'ouvrage de leur choix.

    "Construire une bibliothèque ouverte, ensemble", c'est le slogan du projet Open Library lancé en 2010 par la fondation Internet Archive, et dont l'objectif est de mettre toutes les oeuvres publiées de l'humanité à la disposition de tous, dans le monde. Considérant que chaque lecteur a son mot à dire sur le contenu de ses étagères, Internet Archives vient de lancer un nouveau programme baptisé #SaveABook destiné à "sauver un livre de la disparition" et accélérer ses efforts de numérisation : il permet à chacun de sponsoriser un livre afin que celui-ci soit numérisé et disponible dans la bibliothèque numérique de l'Open Library. Avec l'aide de cette initiative, le projet envisage de mettre en ligne quatre millions de livres.

    Saveabook-OpenLibrary

    Open Library, c'est 20 millions de textes et de livres téléchargeables gratuitement

    Construire un accès universel à toutes les connaissances ne se fait pas en un jour. Depuis 2005, Internet Archive a collaboré et créé des collections numériques avec plus de 1 100 bibliothèques et fournisseurs de contenus dans le monde. 

    > Lire aussi : Archivage du web : près de 800 To déjà collectés par la BnF

    Open Library propose à ce jour plus de 20 millions de livres et textes téléchargeables gratuitement, ainsi qu'une collection d'1 million de livres contemporains en version numérique, qui peuvent être empruntés par quiconque possède un compte gratuit sur archive.org via le système de prêts numériques individuels Controlled digital lending (CDL) : les utilisateurs ne peuvent emprunter que cinq livres à la fois et, à l'instar d'un livre papier en bibliothèque, il n'est pas possible d'emprunter un livre déjà emprunté par une autre personne. Il faut donc attendre que celle-ci l'ait restitué. 

    Internet Archive conserve aussi des livres papier

    S'inquiétant de voir de nombreux ouvrages papier détuits ou inaccessibles dans les bibliothèques suite à leur numérisation, Internet Archive a commencé dès 2011 à collecter des exemplaires de chaque livre publié, à les cataloguer et à les stocker dans un site basé à Richmond, en Californie. Les livres sont ainsi conservés dans des conteneurs de transport modifiés, adaptés aux normes de conservation archivistique, et qui peuvent chacun contenir 40 000 ouvrages environ.

    container-internet-archive

    Mais seule une infime partie de ces livres a été numérisée à ce jour, faute de financement. #SaveABook, le programme de parrainage de livres lancé ce mois-ci par Open Library souhaite combler cette lacune en finançant l'achat et la numérisation de n'importe quel livre. 

    Pourquoi et comment "sauver un livre" ?

    "Lorsque vous découvrirez des titres éligibles sur Open Library que vous souhaiteriez avoir, nous espérons que vous envisagerez de parrainer une copie pour le monde entier, pour toujours", peut-on lire sur le site OpenLibrary.org. "Vous pourrez réserver le premier emprunt et laisser un message de dédicace personnalisé qui apparaîtra sur la page d'édition Open Library".

    > Lire aussi : Le World Wide Web a 30 ans : où trouver les archives du web

    Le montant d'un parrainage varie d'un livre à l'autre, en fonction du prix au détail du livre et du temps estimé pour le numériser. "Lorsque les gens ont la possibilité de faire preuve de générosité sans obligation, nous constatons que cela traduit généralement leur désir de faire le bien", explique le journaliste Omar Rafik El-Sabrout sur le blog d'Internet Archive, saluant un programme qui encourage les gens à placer leur argent "dans quelque chose qui compte pour eux".

    parrainage-openlibrary

    "J'ai vu le billet de blog sur le parrainage de livres et j'ai pensé que c'était une idée merveilleuse,  Le livre que j'ai parrainé est celui que j'ai apprécié en tant qu'enfant. Je ne suis pas susceptible de le relire, mais je suis heureux de le mettre à la disposition de ceux qui voudront le lire. (Plusieurs autres livres de la même série sont empruntés, il doit donc y avoir de l'intérêt!) " témoigne Tom, depuis Yokohama, au Japon.

    La démarche d'Open Library inquiète certains auteurs

    Nul ne sait encore si ce programme de parrainage trouvera un véritable écho chez les utilisateurs actuels ou à venir d'Open Library, qui revendique avoir numérisé près de 3 millions de livres à ce jour. Précisons néanmoins que plusieurs associations anglophones d'auteurs s'élèvent depuis quelques mois contre la mise en ligne par Open Library de textes sous copyright (ceux qui ne sont pas tombés dans le domaine public), dénonçant une atteinte au droit d'auteur.

    "C’est une atteinte aux lois sur les droits d’auteurs du Royaume-Uni et de la plupart des pays européens", affirmait la directrice générale de la Society of Authors (syndicat anglais), Nicola Solomon, au Monde, en janvier dernier

    De son côté, Open Library, qui affirmait, au 1er janvier 2019, avoir permis plus d'1,3 millions d'emprunts, assure, depuis son site "respecter les droits des créateurs et étendre leur lectorat en ligne". 

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png