Publicité

Quel est le potentiel de l'intelligence artificielle pour le marketing ?

  • marketing_keita.jpg

    emmanuel-keita-sundiata
    Emmanuel Keita, président de Sundiata, explique en vidéo quels sont selon lui les promesses de l'IA pour le marketing. (Archimag/CJO)
  • L'intelligence artificielle est riche de promesses pour les métiers du marketing : meilleure connaissance client, reconnaissance des émotions, exploration intelligente de contenus, données collectées en temps réel grâce aux objets connectés, ultra personnalisation des messages, pricing dynamique ou encore utilisation de chatbots pour réduire les coûts du support client. Mais le marketeur de demain sera-t-il un algorithme ? Emmanuel Keita, président de Sundiata, nous donne son point de vue :

    Selon Emmanuel Keita, président de Sundiata, l'intelligence artificielle (IA) est une véritable opportunité pour les marketeurs. L'IA leur permet de développer davantage leur créativité : grâce à la masse d'informations produite et traitée par l'IA, les fonctions marketing peuvent en effet décupler leur capacités créatrices en toute sécurité afin de toucher les clients au coeur.

    L'IA va-t-elle remplacer les fonctions marketing ?

    De là à dire que le marketeur de demain est un algorithme ? Non : "La machine n'est capable ni de créativité, ni d'émotions, ni d'empathie", poursuit Emmanuel Keita, qui considère que tous ces domaines sont justement réservés à l'humain. Selon lui, il faut voir l'IA comme un "super assistant" du marketing, qui leur permet d'embrasser toute l'information qui circule et les stimule dans leurs activités. 

    Ce sujet vous intéresse ? Découvez le guide pratique Archimag consacré à l'intelligence artificielle :

    guide-pratique-Archimag

    Pour commander le guide pratique, le recevoir en quelques instants et lire l'article en intégralité ou pour consulter le sommaire du guide, cliquez-ici

    Data, intelligence artificielle et objets connectés

    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.

    Feuilletez quelques extraits du guide en cliquant ici.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    data-intelligence-artificielle-objets-connectes
    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !