Publicité

Sup Numerique, la nouvelle plateforme de l'enseignement supérieur

  • étudiant pixabay-StartupStockPhotos.jpg

    Plus de 30 000 supports sont mis à la disposition des internautes (PixaBay-StartupStockPho)
  • Ce nouveau portail, qui succède à France Université Numérique, propose plus de 30 000 ressources pédagogiques gratuites en ligne.

    Adieu le FUN (France Université Numérique), bonjour sup-numerique.gouv.fr ! Le ministère de l'enseignement supérieur vient de refondre sa plateforme dédiée aux ressources numériques en ligne. Cette nouvelle version donne accès (au 26 octobre 2015) à 33 817 supports de formation : cours, exercices, tutoriels, auto-évaluation, glossaires... "L'ambition de ce portail est, à terme, de présenter l'ensemble des formations en ligne proposées par les établissements d'enseignement supérieur" souligne Thierry Mandon, ministre de l'Enseignement supérieur.

    Discipline, niveau, format

    Destiné en priorité aux étudiants et aux enseignants, sup-numerique.gouv.fr a également l'ambition de s'ouvrir au grand public. L'accès aux contenus se fait via des catégories de discipline (économie, lettres, sciences...), de niveau, de formats (vidéo, texte, logiciels...) et d'âge de la ressource. Autre méthode, le moteur de recherche présenté comme "particulièrement performant" par Thierry Mandon semble à la hauteur de sa réputation : la requête "archives" fait remonter 367 documents, la requête "bibliothèque" propose 204 ressources, et la requête "open data" propose 30 documents... Tous ces résultats montrent en effet une certaine pertinence avec les recherches. 

    Pour donner de la visibilité à cette nouvelle plateforme, le ministère de l'enseignement supérieur a misé sur les réseaux sociaux. Chaque support pédagogique peut être partagé sur les principaux services : Twitter, Facebook, Google+, LinkedIn...

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Digitalisation, innovation, hyper-connexion, accélération du changement : les pros de l’infodoc ne passent pas entre les gouttes ! Comment documentalistes, veilleurs, bibliothécaires et archivistes voient-ils leur avenir ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Crises. Pour les professionnels de l’information-documentation, le mot peut être mis au pluriel. Crise économique et difficultés des entreprises. Crise du numérique. Crise de l’emploi et des métiers. Documentaliste, bibliothécaire, archiviste : chaque spécialité est dans la tourmente. Ce guide propose un changement de posture. Il ne s’agit pas ici d’expliquer les difficultés, mais d’observer ce qui marche pour s’en inspirer.
    Si le marché de l’emploi n’est pas des plus florissants, des facteurs positifs existent. Le futur de nos métiers se dessine et permet à chacun d’orienter ses compétences, à approfondir ou à acquérir, en formation initiale ou continue.
    Solidement ancrés dans les besoins en devenir des entreprises et du web, des professionnels témoignent : les chemins de l’emploi sont tracés !

    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !