Publicité

PatentPulse se propose de devenir un réseau social de veille brevet

  • patent pulse veille brevet.jpg

    Un télescope pointe vers les étoiles (Ryan Wick / Flickr)
    Un télescope pointe vers les étoiles (Ryan Wick / Flickr)
  • Comment un nouvel acteur de la veille brevet peut-il encore se distinguer de ses concurrents ?

    L'entreprise Matheo Software a produit le 10 mai un communiqué annonçant le lancement de PatentPulse. Elle le présente comme « la première plateforme de veille brevet entièrement collaborative ».

    L'outil de veille, accessible par navigateur internet, intègre des fonctionnalités collaboratives telles que le partage de répertoires de travail, un système de notifications et d’alertes et une gestion des collaborateurs. Elles doivent permettre d'échanger de manière sécurisée et confidentielle à l'intérieur d'une entreprise ou entre des entreprises, sans sortir de l'interface web de l'outil.

    Illustration de l'outil Patent Pulse lancé le 10 mai (Matheo Software)

    Une série d'options classiques

    PatentPulse offre également les services plus classiques de la plupart de ses concurrents. Un moteur de recherche en texte intégral permet d'accéder à plusieurs bases de données qui représentent plus de 90 millions de brevets. Des aides à l'analyse des technologies et des acteurs présentés complètent un système de gestion par répertoire de travail et tableaux de bord dynamiques.

    Pour Matheo Software, ces fonctionnalités permettent « de détecter des tendances, d’identifier des opportunités de développement, de surveiller des secteurs et des technologies émergentes » et de « mener une veille brevet efficace ».

    Un service professionnel

    La plateforme PatentPulse s’adresse à toute personne pour laquelle la veille technologique représente un enjeu : les professionnels de la veille, les chercheurs occasionnels ou experts, les ingénieurs, les consultants ou encore les chargés de projet technologique.

    L'accès est proposée sous la forme d’un abonnement annuel entre 376 € et 890 € par licence.

    Matheo Software, créée en 2003 et basée à Marseille, vend également des solutions d'aide à la décision, d'analyse et de veille et d'autres suites logicielles.

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formation Veille 2023