Publicité

OSINT : ChapsVision met la main sur OWLINT

  • owlint.png

    OSINT-ChapsVision-met-main-OWLINT
    ChapsVision acquiert un outil dédié à la collecte et à l'analyse de données provenant du web (OWLINT)
  • Le spécialiste du traitement de la donnée poursuit sa campagne d'acquisitions tous azimuts avec le rachat de la start up OWLINT spécialisée dans le renseignement de source ouverte.

     ChapsVision réussit la passe de trois. Le spécialiste du traitement de la donnée vient d'annoncer l'acquisition de la start up OWLINT spécialisée dans le renseignement de source ouverte. Il s'agit du troisième rachat en l'espace de quelques mois après ceux de Geotrend au mois de juin dernier et de Qwam Content Intelligence en début d'année. En mettant la main sur OWLINT, ChapsVision acquiert un outil dédié à la collecte et à l'analyse de données provenant du web.

    Cette acquisition survient alors que les deux sociétés ont déjà eu l'occasion de travailler ensemble sur des projets communs : "dès notre première collaboration sur des projets pour le secteur bancaire et assurance, nos synergies technologiques se sont présentées comme une évidence" explique Olivier Dellenbach, PDG et fondateur de ChapsVision ; "je leur ai rapidement proposé de nous rejoindre afin de contribuer à la création d’un leader européen dans ce domaine."

    Une levée de fonds de 90 millions d'euros en 2023

    Alors que le domaine de l'OSINT (ou ROSO, renseignement d’origine sources ouvertes) semble promis à un avenir radieux, le marché est encore considéré comme fragmenté avec peu d'acteurs français et européens de dimension internationale estime ChapsVision : "en tant que spécialiste du traitement souverain de la donnée, ChapsVision souhaite devenir un acteur important dans ce domaine."

    Au mois de septembre dernier, la société avait procédé à une importante levée de fonds de 90 millions d'euros destinée à accélérer sa croissance sur le marché européen.

    Créée en 2019, ChapsVision compte aujourd'hui près de 600 collaborateurs et revendique 600 clients grands comptes. La société vise un chiffre d'affaires de 180millions d'euros en 2023.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 6 - Archimag Podcast vous propose d'aller à la rencontre de Mylène Pardoën, ingénieure de recherche au CNRS. De mécanicienne d’hélicoptère à doctorante en musicologie, son parcours atypique l’a amenée à créer son propre métier : archéologue du paysage sonore.
    Publicité

    Serda Formation Veille 2023