Publicité

Lisa et Salomé : des lecteurs d'ebooks universels pour particuliers et... bibliothèques

  • ipad_ciel.jpg

    iPad-ciel
    Avec Salomé, Art Book Magazine a mis au point différents services pour professionnels, du display à la recommandation de lecture. (VisualHunt)
  • Les deux applications, l'une destinée aux particuliers et l'autre aux professionnels, se basent sur des standards et technologies open source.

    "C'est le VLC du livre numérique", annonce Vincent Piccolo, le directeur d'Art Book Magazine (ABM) qui vient de lancer Lis-a, une nouvelle application gratuite permettant de lire toutes les publications numériques et ebooks, quel que soit leur format, sur iPhone et iPad (il faudra attendre 2017 pour qu'elle soit disponible sur Android). Ainsi, chacun peut désormais lire depuis un seul lecteur ses romans, essais, bande dessinées, livres jeunesse ou beaux livres, mais aussi ses livres interactifs contenant du son et de la vidéo. Et la bonne nouvelle ne s'arrête pas là : l'application est déclinée en marque blanche, sous le label Salomé, qui propose des services de gestion des publications numériques pour les institutions culturelles et les acteurs de la chaîne du livre (bibliothèques, librairies, etc).

    Concrètement, c'est depuis une seule et même application que les lecteurs peuvent désormais lire des ebooks de tous formats (PDF, Epub2, Epub3), recomposables ou à marge fixe, avec ou sans enrichissement (homothétiques ou non). Et ce, qu'ils proposent des contenus multimédia et interactifs ou non.

    Jongler entre différents appareils

    Lis-a propose évidemment de personnaliser la taille et les polices de caractères, mais aussi la luminosité de l'écran ou le thème de fond (blanc, noir ou sépia). L'application permet également d'accéder facilement au sommaire ou au chemin de fer de la publication numérique, ainsi qu'aux signets du lecteur. Enfin, il suffit de s'inscrire dans l'application pour bénéficier de l'archivage et de la synchronisation des lectures sur différents appareils ; pour passer par exemple de son smartphone à sa tablette sans perdre le fil de sa lecture.

    Et pour les pro ?

    Pour les professionnels, ABM a lancé en parallèle l'offre Salomé permettant notamment aux associations culturelles d'animer des communautés de lecteurs et de valoriser un patrimoine numérique. Le tout en "marque blanche", c'est à dire qu'ABM, le fournisseur de l'application, ne sera pas mis en avant auprès des utilisateurs. Selon ABM, il est ainsi possible d'adresser "de manière massive des publications à des communautés ou à l'inverse de présenter de manière précise certains documents à certains types de publics". La mise à disposition des statistiques spécifiques de l'usage d'un certain public ou d'un certain contenu est également prise en charge.

    Bientôt des livres enrichis en bibliothèque ?

    Et l'application compte contourner l'actuelle impossibilité, pour une bibliothèque, de proposer des livres numériques enrichis grâce à la solution open source Readium de l'International Digital Publishing Forum (IDPF) qu'elle utilise  et qui vise à généraliser massivement le format ePub3 et à sa prochaîne compatibilité avec les DRM LCP (Lightweight Content Protection) justement développées par la fondation Readium. 

    Lisa, lecteur universel de publications numériques from Art Book Magazine on Vimeo.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Vivre à l'heure de l'identification biométrique
    - Diffusion de l'information : le consommateur mobile devient roi
    - Formation : des professionnels assidus, mais peuvent mieux faire !
    - Des technologies pour délier les langues et les data

    DOSSIER : Débuts difficiles du livre numérique en bibliothèque

    Davantage fréquentées, mais avec moins de lecteurs abonnés, comment les bibliothèques intègrent-elles le numérique dans leurs ressources ? C’est aujourd’hui le livre numérique qui fait le plus débat.

    Et aussi :
    - Choisir un tiers-archiveur physique ou électronique
    - Réseauter et s'informer avec LinkedIn
    - Sword, Temis et ConSoRe s'installent chez Unicancer
    - Favoris : plateformes de Mooc gratuits
    - Sophie Maïsuradzé, la veille en mode multilingue
    - Jean-Paul Amoros : le CDO fait entrer l'entreprise dans le monde digital- 
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.