Publicité

La Grande Guerre vue par les archives iconographiques

  • VDF_2.jpg

    Ferdinand Ier (roi de Bulgarie) sur les ruines de la forteresse de Kavala en Grèce, décembre 1912 (Musée de l’Armée)
  • Plus de 450 oeuvres, documents et objets sont exposés au Musée de l'Armée.

    La guerre 14-18 fut un épouvantable carnage qui provoqua la mort de 9,5 millions de personnes. Sans oublier les 21,2 millions de blessés et "gueules cassées" dans les différents pays engagés dans le conflit. Ce fut aussi le premier conflit à être aussi bien documenté d'un point de vue iconographique : tableaux, dessins, films, affiches, photographies privées et officielles... Autant d'archives dont on peut avoir un aperçu dans l'exposition organisée conjointement par la Bibliothèque de documentation internationale et contemporaine (BDIC) et le Musée de l'Armée.

    Plus de 450 oeuvres, documents et objets ont été rassemblés donnant à voir la guerre telle que l'ont vécue les différents Etats belligérants. Des soldats bien sûr mais aussi des diplomates, des journalistes et des artistes ont saisi la violence des combats sur les différents fronts du conflit. "Il y avait un souci de témoignage pendant cette guerre" souligne Valérie Tesnière, directrice de la BDIC.

    "Saccagé pour toujours..."

    ​Ce souci de témoignage est décliné sur un parcours d'exposition qui commence dès avant 1914 avec les représentations des guerres russo-japonaises et balkaniques. Vient ensuite la guerre 14-18 proprement dite avec ses différentes séquences : guerre de mouvement, guerre de position, les tranchées... En guise d'épilogue, l'exposition propose un ensemble de dessins du peintre André Masson, envoyé sur le front et se décrivant lui-même comme "saccagé pour toujours"...

    ​Exposition "Vu du front - Représenter la Grande Guerre". Paris, Hôtel des Invalides. Jusqu'au 25 janvier 2015.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif