Publicité

Performance de la veille : la preuve par l’usage

  • performance-de-la-veille-preuve-par-usage.png

    performance-de-la-veille-preuve-par-usage
    De la petite structure au grand compte, l’ensemble des décideurs reconnaissent l’intérêt de mener une veille. (Freepik)
  • La veille est partout, ou presque, ou devrait l’être. Quand elle est présente, elle s’avère être un véritable outil de performance.

    Prenez un comparatif de plateformes de veille - au hasard, celui du Guide pratique Archimag n°72 « Réussir ses projets de veille » - et vous verrez que celles-ci affichent des références dans les secteurs public et privé, tous domaines confondus : institutions nationales ou européennes, ministères, administrations, collectivités territoriales, armement, habillement, transport, pharmacie, grande distribution, énergie, média, banque, finances, mutuelles, assurance, industrie, enseignement… L’occasion de constater aussi que de nombreux pôles dans l’organisation y ont recours : direction, marketing, commerce, recherche et développement… Ainsi, de la petite structure au grand compte, l’ensemble des décideurs reconnaissent l’intérêt de mener une veille.

    Si l’on n’en est pas encore convaincu, il suffit d’observer quelques cas d’usages.

    Culture

    Une organisation à vocation culturelle mène des actions d’envergure internationale. En protégeant ou promouvant le patrimoine culturel, elle vise le développement humain. Elle doit souvent intervenir dans des contextes de crises ou de conflits.

    Dès lors, une cellule de veille est mise en place. Ses missions : développer un réseau et alerter sur les menaces portées au patrimoine culturel, sensibiliser les publics. Elle s’appuie sur une veille médiatique. Elle écrit des articles à l’attention du grand public et réalise des dossiers thématiques. Son objectif : faire connaître les menaces et les faire stopper.

    Santé

    Un organisme public de santé lutte contre les risques sanitaires (médicaments, maladies, pollutions…). Il s’appuie sur une cellule de veille louvoyant parfois entre signaux faibles et incertitudes scientifiques.

    Les missions de cette cellule sont nombreuses ; en particulier, elle doit :

    • recourir à un système de surveillance reposant sur la collecte d’informations (en 24/7) ;
    • recueillir et analyser des signaux divers concernant l’état de santé d’une population, une maladie, un polluant…

    Certes des indicateurs sont en place en continu, mais il faut aussi être capable de détecter des événements inhabituels… Jusqu’à s’intéresser à une brève dans un journal local. La vérification des informations est cruciale.

    Par ailleurs, les acteurs concernés doivent être sensibilisés. L’objectif est de déclencher une réponse rapide pour limiter ou stopper une menace.

    Énergie 

    Dans un contexte tendu de transition énergétique, un acteur de l’énergie souhaite rationaliser sa veille stratégique pour faciliter le travail des veilleurs et mieux informer les utilisateurs. Le choix est fait d’un nouvel outil en mode SaaS afin de :

    • prendre en compte l’ensemble du cycle de la veille, dont bien sûr le recueil d’information (presse, sites web, réseaux sociaux) ;
    • automatiser les processus et la transmission de l’information ;
    • partager les informations.

    C’est notamment l’installation d’un portail avec la génération de tableaux de bord et la diffusion de newsletters qui permet d’augmenter la performance de service.

    Commerce 

    Dans une logique de market intelligence, une entreprise de la grande distribution, soucieuse de qualité et de consommation responsable, déclenche une stratégie de veille propre à permettre l’optimisation de ses performances.

    Elle doit remplir plusieurs missions complémentaires :

    • déceler des tendances de consommation ;
    • surveiller la concurrence ;
    • analyser ses clients et leurs habitudes ;
    • évaluer la performance de ses campagnes de promotion traditionnelles ou engagées sur les réseaux sociaux ;
    • évaluer les performances de ses différentes marques.

    Grâce à un outil de veille spécifique, les veilleurs disposent de tableaux de bord mis à jour en temps réel. Ils sont aptes à apprécier le retour sur investissement des actions marketing. La dimension géographique des données leur permet de nuancer leurs analyses selon les implantations des différentes enseignes.

    A chaque domaine sa success story !

    Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez gratuitement le Supplément d'Archimag "Veille et KM : quelles solutions pour s'informer et valoriser vos données ?" en cliquant ici !

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formation Veille 2023