Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment choisir un tiers-archiveur pour vos archives physiques et/ou électroniques ? Consultez notre tableau comparatif de prestataires

  • locarchives_archivage.jpg

    Un système d'archivage numérique (DR)
  • Les principaux tiers-archiveurs de la place sont en mesure de répondre aux besoins des entreprises qui souhaitent externaliser la gestion de leurs archives physiques et/ou électroniques. Panorama des prestataires et tableau comparatif.

    Marqué par une série de rachats et de fusions, le marché français du tiers-archivage poursuit son mouvement de concentration. Cela modifie-t-il les prestations ? Nous avons contacté les principaux acteurs du secteur et une quinzaine d’entre eux a répondu à notre questionnaire : dans leur majorité, ces tiers-archiveurs proposent une double prestation en archivage physique et numérique. 

    L’archivage physique est proposé par des acteurs d’envergures différentes. Les plus modestes disposent de deux sites quand les plus importants approchent ou dépassent la trentaine de sites. Par voie de conséquence, le kilométrage linéaire varie de 36 à près de 7 000. 

    Formats et modalités

    Bonne nouvelle, la plupart des tiers archiveurs sont en mesure d’archiver “tous les types de document” : papier, supports de sauvegarde informatique, supports audio ou vidéo… Cette souplesse d’usage intéressera les organisations qui sont en possession d’un patrimoine hybride et qui ne disposent ni de locaux adaptés, ni de personnes qualifiées pour en prendre soin. Certains tiers-archiveurs proposent même d’archiver “tout autre format sur demande”. 

    Les modes de restitution des documents sont classiques : par voie numérique (la plus rapide) ou par livraison physique. Dans ce dernier cas, il convient de bien s’entendre sur les modalités : cela peut se faire en quelques heures pour les plus rapides (certains tiers-archiveurs disposant de leur propre flotte de véhicules). D’autres proposent à leurs clients la consultation sur le site de conservation : solution intéressante si ce site se trouve à proximité. Suivant la fréquence du recours aux archives, les clients sont invités à bien spécifier leurs besoins en termes de délai de communication.

    Agrément Siaf

    Une très grande majorité des tiers-archiveurs physiques disposent de l’agrément Siaf (Service interministériel des archives de France) qui est délivré au terme d’une évaluation portant aussi bien sur les capacités techniques des sites d’archivage (contrôle de l’air, température, hygrométrie, protection an....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag-319
    On n'en est qu’au début, le grand public en est déjà friand : la technologie vocale explore de nouveaux territoires. Pour le contexte professionnel, cette technologie comprend deux aspects : la commande vocale et la reconnaissance vocale.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    25
    C'est le nombre de factures dématérialisées par Chorus Pro en 2018.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Ex Libris banner.jpg

    Indispensable

    Bannière BDD.gif