Publicité

Numerize, le prestataire tout-en-un de la dématérialisation

  • numerisation_numerize.jpg

    numerisation_numerize
    Outre notre sérieux, ce qui est aussi apprécié c’est notre politique tarifaire et notre respect des délais (pixabay/géralt)
  • Après avoir fait ses classes dans une entreprise alsacienne chargée de la numérisation du patrimoine local et constatant le besoin grandissant des collectivités territoriales en matière de dématérialisation, Boris Coriol a fondé Numerize. Et en quelques années, le prestataire a pris du galon et s’est fait connaître dans toute la France.

    En 2008, lorsque Boris Coriol a créé Numerize, sa volonté était de sauvegarder le patrimoine local et de travailler sur l’histoire de l’Alsace-Lor­raine. « Rapidement, nous avons bénéficié d’un excellent bouche-à-oreille auprès des collectivités et des projets de plus en plus complexes se sont enchaî­nés ». Aujourd’hui, Numerize compte une quinzaine de collaborateurs, l’entreprise possède plus 5 000 clients dans toute la France et même les entreprises privées se tournent vers elle.

    Des tournées de numérisation « intelligentes »

    75 % de l’activité de Numerize concerne la numérisation de l’état civil récent, de 1900 jusqu’à nos jours. La loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice a, en effet, rendu obligatoire pour toutes les mairies accueillant ou ayant accueilli dans le passé une maternité le raccordement au dispositif COMEDEC (COMmunication Électronique des Données de l’État Civil). « Nous pouvons assurer cette prestation de nu­mérisation dans nos locaux ou sur site, indique Boris Coriol. Notre équipe se déplace alors en mairie avec un scanner spécifique pour numériser tous les registres. Nous sommes également appelés par les mairies pour numériser les permis de construire, les fiches de paie, les actes de concession, etc. Dans le secteur public, tout ce qui est papier est en cours de dématérialisation. Et pour chaque projet, nous proposons une solution ».

    Des petites communes aux grandes agglomérations

    « Nous répondons aux besoins de toutes les collectivi­tés, celles de moins de 100 habitants jusqu’aux grandes villes comme Le Havre, reprend Boris Coriol. Nous pous­sons d’ailleurs les petites communes dans ce sens, car le secrétaire de mairie seul ne peut plus tout gérer. D’où l’importance de tout informatiser ».

    Une politique tarifaire juste et attractive

    « Ce qui fait la différence auprès de nos clients, c’est la qua­lité de notre travail, poursuit le chef d’entreprise. Plusieurs éditeurs de logiciels d’actes d’état civil (naissance, décès, ma­riage, divorce, etc.) nous ont déjà recommandés. Ils se sont, en effet, rendu compte qu’en passant par des prestataires qui manquaient de sérieux, leurs logiciels ne donnaient pas satisfaction ». Pour que ces logiciels soient réellement utiles, il est important que la numérisation et l’indexation soient de qualité. « Outre notre sérieux, ce qui est aussi apprécié c’est notre politique tarifaire et notre respect des délais, continue M. Coriol. Nos tarifs n’augmentent pas en fonction des com­mandes, il n’y a pas de fluctuation. Il s’agit de l’argent public, nous essayons d’être le plus justes possible ».

    Tendre vers le zéro papier

    Outre ses prestations de dématérialisation complète, Numerize peut également réaliser l’indexation des docu­ments déjà numérisés. « Nous avons notre propre atelier de saisie qui veille à la qualité des données et affiche un taux d’erreur proche de zéro, indique le fondateur de l’en­treprise. Les données restent par ailleurs sur nos serveurs et ne quittent jamais le territoire français. Nous répondons aux exigences du RGPD et passons des audits internes pour le prouver à nos clients ». Numerize propose aussi un logiciel de GED permettant de mettre en place des work­flows et d’intégrer la signature électronique. « Avec cette offre à 360°, nous sommes capables d’accompagner tous nos clients vers le zéro papier ».


    NUMERIZE
    Boris Coriol
    tél : 06.37.51.54.25
    e-mail : boris.coriol(@)numerize.com

     

    Accueil

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    archives 2021.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif