Publicité

Israël déclassifie ses archives relatives à la guerre de Kippour

  • archives_kippour.png

    Israel-declassifie-archives-relatives-guerre-Kippour
    Chars israéliens engagés dans la guerre de Yom Kippour (Archives d'Etat d'Israël)
  • Cinquante ans après la guerre qui a opposé l'Etat hébreu à ses voisins égyptien et syrien, les Archives d'Etat israéliennes publient 3 500 dossiers d'archives en accès libre.

    Le 6 octobre 1973, en début d'après -midi, les sirènes se mirent à retentir alors qu'Israël célébrait le Yom Kippour (fête juive qui commémore un passage de la Bible : le "Pardon de Dieu" au peuple juif pour la faute du Veau d'Or). L'Etat hébreu, en plein jeûne, fit face à une attaque coordonnée lancée par l'Egypte et la Syrie.

    Cinquante ans plus tard, les Archives d'Etat israéliennes dévoilent quelque 3 500 dossiers d'archives relatives à la guerre dite du Kippour : 1 400 documents papier originaux, 1 000 photographies, 750 enregistrements, 150 minutes de délibérations du gouvernement et huit vidéos. "Il s’agit d’une vue à 360 degrés de l’histoire de la guerre, qui a touché tous les secteurs de la vie en Israël" explique Ruti Abramovitch, archiviste au sein des Archives d'Etat ; "il s'agit également de la plus grande exposition jamais réalisée par les archives de l’État."

    Expiration de la période de restriction légale

    La publication de ces archives intervient à l'expiration de la période de restriction légale prévue pour ce type de document. Deux ans et demi auront été nécessaires pour mettre ce patrimoine documentaire à la disposition du public. Disponible uniquement en hébreu, le site dédié "donne un aperçu fascinant du processus de prise de décision des dirigeants dans des conditions d'incertitude, des combats sur les différents fronts, des contacts qui ont eu lieu, avec la médiation américaine à la fin de la guerre et après celle-ci, avec l'Égypte et la Syrie, et la voie qui a conduit à la signature d'accords de séparation des forces avec l'Égypte et la Syrie, se terminant le 31 mai 1974."

    De son côté, le ministère israélien de la Défense a récemment lancé son propre site consacré à cette guerre : 20 000 dossiers essentiellement composés de rapports de renseignements et de journaux de bord sont mis à disposition du public en libre accès. Très généreuses, ces archives contiennent 15 301 photographies, 6 085 documents texte, 215 vidéos, 40 enregistrements audio et 169 cartes de la guerre du Kippour, dont certains n’ont été que très récemment déclassifiés. Ce site est disponible en hébreu seulement.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif