Archivistes, bibliothécaires et conservateurs lancent un appel commun pour la refonte de la filière culturelle dans la fonction publique

Front commune de six associations pour une refonte de leur statut. Aureusbay

 

Suite au rapport de Bernard Pêcheur sur l’évolution de la fonction publique, les associations d’archivistes, de bibliothécaires et de conservateurs ont publié un communiqué dans lequel elles se prononcent en faveur d’une rapprochement de leurs statuts.

La convergence des différents métiers de l’infodoc est un phénomène plus que jamais d’actualité (voir le dossier d’Archimag de novembre dernier et les témoignages de professionnels).

Dans le droit fil de cette mouvance et à la suite du rapport du conseiller d'Etat Bernard Pêcheur sur l’avenir de la fonction publique, six grandes associations d’archivistes, de bibliothécaires et de conservateurs ont publié un communiqué commun le 7 janvier dernier dans lequel elles se déclarent favorables à l’hypothèse d’un rapprochement statutaire de leurs fonctions.

Sont concernés par ce communiqué, les emplois de bibliothèques ainsi que les corps et cadres d’emploi du secteur patrimoine.

Nouveau corps cadre

Dans ce document, l’Association des Archivistes français (AAF), l’Association des Bibliothécaires de France (ABF), l’Association pour la Coopération des professionnels de l’Information Musicale (Acim), l’Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt (ADBDP), l’Association des Directeurs des Bibliothèques municipales et des Groupements intercommunaux des Villes de France (ADBGV) et l’Association des Conservateurs des Collections Publiques de France (AGCCPF) appellent à une refonte globale de l’ensemble de la filière culturelle au sein de la fonction publique territoriale et à son alignement, en termes de statuts et de concours, sur les filières administrative ou technique.

Elles souhaitent en particulier la création d’un "corps/cadre de conservateurs généraux du patrimoine et des bibliothèques" afin de faciliter la mobilité des différents conservateurs (d’Etat, territoriaux ou Ville de Paris), exerçant des fonctions communes sur les collections publiques.

Une mobilité entre les différentes fonctions publiques "par simple mutation" est approuvée par le communiqué. 

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

76
des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

Recevez l'essentiel de l'actu !