Jérôme Bondu : influence et partage

DR

 

De l’Histoire, il dit qu’elle lui a appris à sélectionner ses sources d’information et à décrypter les messages codés. Une compétence bien nécessaire depuis qu’il a fondé Inter-Ligere, cabinet spécialisé dans la veille et la réputation numérique. Jérôme Bondu a touché à plusieurs disciplines – histoire, marketing, concurrence… – avant d’assister, en 1998, à une conférence de Rémy Pautrat, ancien patron de la DST et précurseur de l’intelligence économique en France : « Ce fut une révélation; c’est à Rémy Pautrat que je dois mon orientation professionnelle vers l’intelligence économique », constate-t-il.

Ce Lillois installé à Paris sait également ce qu’il doit à sa région d’origine : la frontière toute proche l’a mis en contact avec d’autres pays et l’a doté d’une ouverture culturelle qu’il met à profit dans son métier. Jérôme Bondu aime à se souvenir que « comme tous les Nordistes » il a des origines belges… ainsi qu’une lointaine filiation turque. Sa famille compte des catholiques, des communistes, des aristocrates, des ouvriers… Son écosystème familial l’a donc mené à faire un constat : « La richesse vient du partage d’information et du décloisonnement. L’intelligence est collective! ».

En une dizaine d’années, Jérôme Bondu sera passé par Thalès Communication, Datops et l’Institut français d’intelligence économique. C’est d’ailleurs au sein de l’Ifie qu’il reconnaît s’être le plus épanoui : « André Added, le directeur, fourmille d’idées. Il m’a donné carte blanche pour des projets que nous avons réalisés dans le domaine de l’édition ou l’organisation d’événements liés à l’intelligence économique. Ce fut une très riche expérience ».

En janvier 2008, Jérôme Bondu franchit le Rubicon et fonde son propre cabinet Inter-Ligere. Sa vision de l’intelligence économique repose sur quelques convictions : « L’IE est une grille de lecture du nouvel environnement informationnel créé par le web. Les entreprises qui gagneront demain sont celles qui auront tiré parti de cette évolution ». À ses clients, il propose des formations, du conseil en organisation, de la cartographie décisionnelle, et de la gestion de réputation numérique. Comme beaucoup de ses confrères, il est tenu par des engagements de confidentialité quant au nom de ses clients ; son portefeuille compte des associations, des PME dans les domaines de la pharmacie, de l’assurance et des services. Du côté des grands comptes dont il peut parler: eBay France.

En bon praticien de l’intelligence économique, Jérôme Bondu s’intéresse à la désinformation, à la manipulation et aux stratégies d’influence. Au point d’avoir consacré son mémoire de DEA d’Histoire à la couverture médiatique de la guerre du Golfe en 1991… Une guerre de référence, si l’on peut dire, où les cadors de la guerre de l’information s’en sont donnés à coeur joie en matière de manipulation. Depuis, l’essor d’internet a décuplé la puissance de feu des systèmes d’information et le patron d’Inter-Ligere ne manque jamais une occasion de rappeler les enjeux d’une communication maîtrisée. Il compte pour cela sur les conférences qu’il organise tous les mois devant un public d’environ soixante personnes. Un rendezvous qui a vu défiler la fine fleur de l’intelligence économique française : Bernard Besson, Philippe Clerc, Jean-Claude Possin…Mais aussi des criminologues, des ambassadeurs, des entrepreneurs, des documentalistes, des avocats. Toujours cette volonté de décloisonner. Le succès des conférences IES (Intelligence économique et stratégique) ne se dément pas. Elles viennent de fêter leur quatre-vingtième édition le mois dernier avec Henri Martre, l’auteur du premier rapport consacré à l’intelligence économique en 1994. Adepte des réseaux physiques et virtuels, Jérôme Bondu ne néglige aucun moyen pour diffuser ses multiples activités : « J’ai été l’un des premiers à utiliser les canaux numériques pour faire connaître ces conférences : blog, réseaux sociaux, listes de diffusion, agence de relation-presse… ». À ce jour, Jérôme Bondu possède un réseau de 17000 contacts!

 

Profil

Jérôme Bondu
1998 Dea d’Histoire à QMW Londres
1999 DESS de gestion à l’IAE de Lille
2001 Mastère en IE à l’ESIEE Paris
2004 Président de l’Institut français
d’intelligence économique
2008 Création d’Inter-Ligere, cabinet dédié à
la veille et la réputation numérique

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.