le forum des acteurs du numérique ose le virtuel

 

Le rendez-vous annuel des professionnels de la gestion de contenu poursuit sa mue en plongeant dans l’univers dématérialisé 3D qui semble préfigurer l’internet du futur.

Des millions d’internautes mènent une double vie. Une vie réelle et une deuxième virtuelle dans Second Life, où toutes les audaces sont possibles. Le nombre d’inscrits dépasse les trois millions. L’engouement s’explique aisément. Les résidents eux mêmes conçoivent une large partie du monde dansl equel ils évoluent. Chacun d’entre eux peut créer des produits ou des services, organiser des événements etles vendre contre des dollars Linden, échangeables contre une devise réelle. Mais le nombre de résidents actifs, c’est-à-dire les internautes régulièrement connectés, serait bien moins élevé.

pour faire causer

Après les internautes et les entreprises, c’est au tour des villes et des universités d’ouvrir un espace sur Second Life. En France, Lannemezan (Hautes-Pyrénnées), Vandoeuvre-les-Nancy (Meurthe et Moselle) et l’incontournable Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) y disposent de représentations à partir desquelles un avatar peut demander un renseignement auprès d’un agent d’accueil. La chaîne de télévision Issy TV peut être visionnée grâce à une simple télé commande virtuelle. Du côté des universités, trois prestigieux établissements états-uniens (Harvard, New York et Stanford) y ont ouvert une plate-forme dédiée à l’éducation. Au programme : enseignement à distance, étude des nouveaux médias, formation en direction des entreprises. Mais Second Life ne serait rien sans quelques savoureuses polémiques. Des agences de renseignement anglo-saxonnes craignent que des terroristes n’utilisent Second Life pour préparer des attentats, etc. et une rumeur prétend que les Jésuites se sont donné pour mission d’évangéliser les âmes qui errent dans Second Life ! 
 
dans un monde d’avatars

Dans un premier temps, ce sont des internautes qui ont exploré les confins de Second Life. Représentés par un avatar – une forme humanoïde librement modifiable selon les goûts de chacun – ils sont dotés d’outils de communication et peuvent engager une conversation avec n’importe quel autre avatar. Leur liberté de mouvement est totale puisqu’ils marchent, sautent et volent. Les internautes ont rapidement été rejoints par des marques et des partis politiques. IBM y met des ordinateurs en vente ; Lacoste y a organisé un concours de mannequinat doté d’un prix en espèces presque sonnantes et trébuchantes, en dollars Linden ; Accenturey recrute ses futurs collaborateurs. Le mois dernier, une édition virtuelle du Forum des acteurs du numérique s’est tenue sur Second Life, simultanément aux scéances réelles du Palais des congrès deParis. Parmi d’autres, EMC Corporation et Serda-Archimag y ont participé. Objectif : évaluer les possibilités de communication dans un monde en expansion et observer un phénomène virtuel majeur. Pour cela, le groupe Serda-Archimag a fait appel àl’agence Community Chest. Elle propose aux entreprises des plans média dans le monde réel et dans SecondLife. Community Chest a déjà accompagné les premiers pas de Jean-Paul Gaultier et de l’ONG Première Urgence dans ce nouvel univers. À son palmarès s’ajoute la campagne électorale virtuelle de Ségolène Royal.
 
webi immersif

Le Forum des acteurs du numérique sur Second Life souhaite sensibiliser les entreprises aux opportunités de collaboration et de marketing offertes par le salon virtuel. Selon Florence Mourre, directrice du Fan 2007, « en tant que rendez-vous prospectif de l’économie numérique, nous nous devons d’innover pour être en adéquation avec le marché que nous représentons. Grâce à ce nouveau concept, exposants et visiteurs disposent d’un espace d’échange supplémentaire pour se rencontrer ». Dylan Devillers, de l’agence Community Chest, souligne les bénéfices que le Forum peut tirer d’une présencesur Second Life : « Les exposants se familiarisent avec le web de demain, le web immersif, c’est-à-direfondé sur la création et la communication entre avatars. Cela permet ensuite aux personnes qui n’ont puse rendre à toutes les manifestations du Forum d’y assister via Second Life. Elles peuvent télécharger des dossiers et visionner les conférences filmées ». Trois espaces du Forum des acteurs du numérique ont été ouverts :
Une zonei dédiée aux débutants.
Un auditorium pour la retransmission vidéo des débats stratégiques.
Vingt-cinq stands destinés aux exposants.
Une cartographie des emplacements des différents exposants a permis aux internautes de se téléporter de stand en stand. Aux visiteurs maintenant de faire vivre cet espace collaboratif.
 

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.