Publicité

Le confinement du printemps 2020 a entraîné une augmentation des pratiques de lecture

  • lecture_confinement.jpg

    64% des Français de plus de 15 ans ont lu des livres imprimés ou numériques pendant le confinement (Pixabay / Pexels)
  • Faute de pouvoir se procurer des livres physiques, les Français ont plébiscité la lecture sur support numérique et l'écoute de livres audio.

    Alors que les bibliothèques et les librairies sont restées fermées entre le 17 mars et le 10 mai 2020, la lecture a connu des pics d'usage pendant le premier confinement. Une croissance qui a surtout profité aux supports numériques.

    Selon le baromètre des usages du livre numérique (1), trois tendances se sont dégagées pendant cette période exceptionnelle : une augmentation des pratiques de lecture, une diversification des supports utilisés, et un rajeunissement du lectorat numérique.

    27% des parents ont découvert le livre numérique pendant le confinement

    Lors du premier confinement, 64% des Français de plus de 15 ans ont lu quotidiennement (25%) ou une à plusieurs fois par semaine (39%) des livres imprimés ou numériques. "La lecture de livres a connu, comme les autres médias, des pics d’usage pendant le confinement et figure dans le top 5 des activités médias durant cette période" constatent les auteurs de l'étude.

    Faute de pouvoir se procurer des livres physiques, les Français se sont donc tournés vers les supports numériques. 27% des parents ont découvert le livre numérique pendant le confinement et la moitié des 15/34 ans sont aujourd'hui lecteurs de livres numériques. 

    Impact durable sur les pratiques de lecture

    Au total, près d’un tiers des lecteurs a intensifié sa pratique de lecture pendant le confinement. "Si les lecteurs de livres imprimés ont le plus intensifié cette pratique (24% d’entre eux), les lecteurs de livres numériques (14%) et les auditeurs de livres audios numériques (15%) ont traduit cette intensification par une plus grande propension à l’achat" précise le baromètre.

    Ces nouvelles pratiques vont-elles s’installer dans la durée ? 26% des lecteurs de livres (quel que soit le support) pensent que le confinement aura un impact durable sur leurs pratiques de lecture, en particulier les 15/24 ans, les parents et les lectrices. Cet impact est encore plus fort chez les lecteurs de livres numériques (36%), les auditeurs de livres audio physiques (38%) ou audio numériques (41%).

    (1) Le baromètre des usages du livre numérique est réalisé par la SOFIA, le SNE et la SGDL. Cette édition spéciale portant sur la période du confinement du printemps 2020 a été menée en ligne par Médiamétrie, entre le 13 et le 20 octobre 2020.

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    Documentation 2021

    banniere GP52 web.png