Publicité

DOSSIER

Réinventer la veille

La veille est une discipline bien installée, mais parfois ronronnante, quand elle n’est pas prise de doute sur son efficacité ou sa place dans l’organisation. Dès lors, il est temps de faire un peu d’introspection et de se réinterroger sur son métier et ses pratiques. 

ACTUALITÉS

Retrouvez toute l'actualité et les tendances des technologies de l'information !

OUTILS

Tendance : Acteurs de la démat face à la digitalisation : stratégies d’innovation
Enquête : Le livre numérique en bibliothèque à la rencontre de ses lecteurs
Enquête : 24 heures dans la vie d’une archiviste freelance
Francophonie : le Mundaneum, un lieu où passé, présent et futur se côtoient
Que choisir : L’intranet est mort, vive l’intranet !
Méthode : Réussir sa transformation digitale​
Reportage : Au coeur du nouveau centre “digital” de Tessi à Bordeaux
Droit : L’open data et la jurisprudence : un modèle de diffusion à bâtir
Favoris : La chasse aux copiés-collés est ouverte !
Portrait : Patrick Peccatte, le fort en maths qui redocumente l’image​​

PESPECTIVES

Rencontre : Amandine Brugière : "La dynamique de l’automatisation de l’emploi va se poursuivre"
Labo : Adopte un Nao !​
Archimag Store : applis cadeaux, beaux livres...
Archi... kitsch : dans les archives d'Archimag, février 1997

Archimag
Réinventer la veille
À lire sur Archimag
Les podcasts d'Archimag
Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
Publicité