Publicité

Facture électronique : le gouvernement confirme le calendrier de la réforme de généralisation

  • facture-electronique-gouvernement-confirme-calendrier-reforme-generalisation.jpg

    Facture-electronique-gouvernement-confirme-calendrier-reforme-generalisation
    Le déploiement de l’obligation de facturation électronique se fera progressivement : une expérimentation devrait pouvoir être déployée dès janvier 2024 sur le portail public de facturation. (freepik)
  • Après un report en 2021 de janvier 2023 à juillet 2024, le gouvernement vient de confirmer le calendrier de la réforme de généralisation de la facturation électronique. Bercy annonce également qu'une expérimentation sera déployée dès janvier 2024 sur le portail public de facturation, mis à disposition des entreprises. 

    La généralisation de la facturation électronique pour tous "les assujettis à la TVA en France" sera mise en place suivant un calendrier progressif, selon la taille des entreprises. Le ministère de l'Economie et des Finances vient de confirmer les trois grandes dates à retenir concernant la généralisation de la facture électronique :  

    - 1er juillet 2024, en réception à l’ensemble des assujettis et, pour l’émission, aux grandes entreprises,  

    - 1er janvier 2025, pour les entreprises de taille intermédiaire,  

    - 1er janvier 2026, aux petites et moyennes entreprises et microentreprises. 

    Répondre aux obligations du côté des entreprises    

    Les entreprises auront le choix entre deux supports pour s'acquitter de leurs obligations pour la facturation électronique :    

    - Une plateforme de dématérialisation dite “partenaire” de l’administration  

    - Un portail public de facturation qui s’appuiera sur la plateforme Chorus Pro  

    Ce portail public de facturation est mis à disposition de toutes les entreprises, notamment aux plus petites, avec un retard numérique global. Cela permettra un passage à la facturation électronique, à coût réduit, en offrant un socle minimum de services. Bercy indique que “la création de ce portail a connu des avancées importantes à l'été 2022” et qu'une expérimentation devrait pouvoir être déployée dès le 3 janvier 2024.   

    La généralisation de la facturation électronique est synonyme de nouvelles avancées pour les entreprises : renforcement de leur compétitivité, simplification de leurs obligations déclaratives en matière de TVA, amélioration de la lutte contre la fraude, amélioration de la connaissance en temps réel de l’activité des entreprises, etc. De plus, Bercy indique que la facturation électronique représente, notamment pour les petites et moyennes entreprises, un gain de plus de 4,5 milliards d’euros par an.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Si la technologie est depuis longtemps disponible, le vrai démarrage de la dématérialisation de la facture reste encore à venir. C’est surtout l’État qui donne l’exemple, tout en prenant des mesures contraignantes vis-à-vis de ses fournisseurs...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png