Publicité

Signature Électronique : Les tendances du marché et ses acteurs clés

  • signature_electronique.jpg

    Signature électronique
    La signature électronique est passée en quelques années du stade d’innovation dans le domaine de la gestion documentaire à un outil incontournable.
  • La signature électronique est passée en quelques années du stade d’innovation dans le domaine de la gestion documentaire à un outil incontournable, transformant radicalement la manière dont les organisations gèrent leurs processus administratifs. Le marché s’est densifié et se compose aujourd’hui de nombreux acteurs. Voici les principaux.

    Avant de nous attarder sur les acteurs du marché de la signature électronique, arrêtons-nous sur les grandes tendances qui émergent pour 2024 : 

    • Une adoption croissante dans de nombreux secteurs, y compris les plus sensibles

    La signature électronique a gagné en popularité dans un large éventail de secteurs, de la finance à la santé, en passant par l’industrie, la logistique et le juridique. Les entreprises reconnaissent de plus en plus les avantages de cette technologie en termes de gain de temps, de réduction des coûts et d'amélioration de l'efficacité opérationnelle. Toutes ont aujourd’hui une connaissance plus claire des différents niveaux de signature et de leurs implications. Et ce, même si nombre d’entre elles ont encore besoin d’accompagnement lors d’implémentation et de paramétrage de l’outil de signature.   

    • Sécurité renforcée et souveraineté numérique

    La sécurité des transactions électroniques est une préoccupation majeure pour les organisations. Les solutions de signature électronique intègrent désormais des protocoles de sécurité avancés, tels que la cryptographie asymétrique, garantissant l'intégrité et la confidentialité des documents signés. Et d’autres technologies sont également utilisées comme la blockchain ou la biométrie. A cela s’ajoutent des enjeux forts en termes de souveraineté numérique. Lors du choix d’une solution de signature électronique, les organisations ont aujourd’hui besoin de garanties solides en matière de conformité aux réglementations nationales et européennes, et de sécurité des données sensibles. 

    • Une intégration facilitée avec les plateformes de gestion documentaire

    Les solutions de signature électronique évoluent pour s'intégrer désormais de manière totalement transparente avec les systèmes de gestion documentaire existants. Ce qui facilite l'adoption et l’usage de la signature électronique au sein des organisations, minimisant les perturbations, réduisant les coûts d’intégration et de développement, et maximisant l'efficacité opérationnelle. Désormais, impossible d'envisager une GED ou un ECM dépourvu d’outil de signature électronique, qu’il soit natif ou émane d’un éditeur tiers !  

    • L’essor des usages mobiles et une accessibilité améliorée

    Les solutions de signature électronique sont aujourd’hui accessibles depuis n'importe quel terminal, n'importe où dans le monde. Et les usages mobiles se développent. D’autant que différentes méthodes d’authentification simples et sécurisées sont possibles, comme FranceConnect, FranceConnect+ ou l’identité numérique La Poste. Ces deux dernières méthodes permettent d’ailleurs de produire des signatures de niveau avancé. 

    • Des modèles économiques flexibles et personnalisables

    En termes de tarification, les éditeurs de signature électronique mettent l'accent sur la flexibilité et la personnalisation pour répondre aux besoins variés des organisations. Les modèles d'abonnement restent, bien entendu, privilégiés, offrant une prévisibilité des coûts tout en permettant aux organisations d’adapter l’outil de signature à leurs volumes de transactions. Certains éditeurs proposent également des tarifs à l'utilisateur, tandis que d'autres privilégient une tarification basée sur le nombre de documents (ou d’enveloppes) signés.

    La personnalisation des offres devient une norme, permettant aux organisations de sélectionner des fonctionnalités spécifiques, des niveaux de sécurité avancés, ou des intégrations personnalisées en fonction de leurs besoins. Bien que les prix varient en fonction des fonctionnalités et des volumes, de nombreuses solutions de signature électronique proposent des plans de départ abordables, souvent à partir de quelques euros par utilisateur ou par mois, ce qui rend la technologie accessible à un large éventail d'organisations, y compris aux TPE/PME. 

    • Une ouverture du marché à de nombreux acteurs internationaux

    De nombreux acteurs français tels que Docaposte, Certigna, Netheos et Coexya sont présents dans le paysage de la signature électronique, ce qui confirme l'évolution de cette technologie en France. En combinant les tendances globales du marché, les exigences européennes avec des solutions adaptées au contexte local, ces entreprises contribuent à façonner le paysage numérique hexagonal.

    Mais l’offre en matière de signature électronique est pléthorique et comprend plus d’une vingtaine de propositions, en provenance d’Espagne (SignaturIT), du Luxembourg (Luxtrust), de Roumanie, du Brésil (Certysign), d’Inde (SignEasy) et bien entendu des Etats-Unis (Panadoc, DocuSign, HelloSign, OneSpan, KeepSolid Sign, etc.). Les organisations françaises ont ainsi accès à une variété de solutions, allant de plateformes internationales aux acteurs locaux, répondant à des besoins plus spécifiques et garantissant une transition fluide vers des processus administratifs 100% digitaux.

    • Des avancées technologiques grâce à l'IA

    L'intégration de l'intelligence artificielle (IA) devrait révolutionner la vérification d'identité, permettant des processus de signature plus rapides et sécurisés. A l’instar des solutions biométriques, telles que la reconnaissance faciale et d'empreintes digitales, qui renforcent l'authentification des signataires. Ubble par exemple permet l’identification du signataire en comparant son visage sur une vidéo en direct et sa pièce d’identité, évitant tout risque d’usurpation.

    Cela permet de proposer des systèmes d'identification fiables, mais surtout beaucoup plus rapides. L'émergence de la blockchain ajoute une couche supplémentaire de sécurité en garantissant l'immutabilité des transactions. L'intégration avec d'autres technologies, comme la réalité augmentée, devrait offrir des expériences de signature plus interactives et visuelles. Enfin, les outils de signature électronique évoluent vers une approche centrée sur l'utilisateur avec des interfaces plus conviviales, facilitant l'adoption par les utilisateurs quel que soit le niveau d'appétence pour la technologie.

    Les acteurs clés du marché de la signature électronique

    Plus d’une vingtaine d’éditeurs se partagent le marché de la signature électronique, voici ceux qui, selon nous, sont incontournables : 

    • Docaposte
      Leader français de la signature électronique, Docaposte propose une gamme complète, conforme au règlement européen eIDAS, en mode SaaS, API ou sur-mesure, pour des parcours de souscription digitale faciles et sécurisés. En complément des solutions de signature électronique, Docaposte, leader auprès des collectivités, propose le parapheur électronique FAST renforçant l’efficacité des circuits de signature. Docaposte a également enrichi sa gamme de signature électronique qualifiée avec une vérification d'identité à distance certifiée par l’ANSSI (PVID) équivalente à un face-à-face.

    • Netheos
      Netheos résout le défi complexe de concilier la conformité juridique avec une expérience utilisateur fluide. La solution de signature électronique qualifiée de Netheos garantit un cadre juridique solide tout en offrant la meilleure expérience client. Elle assure une expérience fluide en trois étapes à distance et en moins de 2 minutes tout en garantissant un taux de conversion maximal et en éliminant le risque de fraude grâce à la reconnaissance faciale. Optez pour Netheos et choisissez le plus haut niveau de sécurité considéré comme équivalent à une signature manuscrite et reconnu dans tous les états membres de l’UE grâce au règlement eIDAS.

    • Tediji by Coexya, la solution de signature électronique qui s’appuie sur la blockchain
      Tediji utilise une blockchain pour assurer la sécurité et la traçabilité de ses opérations. La solution répond aux deux grands besoins de : certification de données et prise du consentement. Tediji s’affranchit de tiers de confiance et s’appuie sur la blockchain publique Tezos pour garantir l’immuabilité, la sécurité et la transparence des opérations. Tezos est la blockchain la plus verte du marché et c’est grâce à elle que Tediji peut offrir des prix jusqu’à 100 fois inférieurs à ceux du marché. Compatible avec la réglementation française et européenne, Tediji est disponible en mode SaaS par le biais d’abonnements forfaitisés.

    • Certigna
      La signature électronique, tout le monde en parle. Elle devient un incontournable de vos parcours digitaux, permettant ainsi d’accélérer votre business. Apportant une valeur juridique probante à vos documents, Certigna SIGN se déploie dans tous vos processus fluidifiant vos cycles de vente et procédures : commerce (contrat de vente, devis), RH (avenants, contrat de travail…), achat, services généraux (courriers…). Simple, avancée ou qualifiée, Certigna SIGN assure une signature sécurisée, conforme à la législation, et ce, quel que soit votre secteur d’activité. Facile, agile et clé en main, elle facilite l’onboarding des utilisateurs internes et externes, vous permettant de valider et signer tout document, sur place ou à distance.

    • Lex Persona
      Spécialisé dans la signature électronique et la gestion de l'identité numérique, Lex Persona propose des solutions adaptées aux besoins de nombreux secteurs professionnels. Et dispose même d’une offre gratuite : Lex Community.
       
    • CertEurope
      CertEurope est une entreprise française qui offre des services de signature électronique et de chiffrement, contribuant à la sécurisation des communications électroniques et à la conformité aux normes en France et en Europe. 
       
    • Luxtrust
      LuxTrust est une entreprise luxembourgeoise spécialisée dans la fourniture de services de confiance numérique, notamment la sécurité des transactions électroniques et la signature électronique. LuxTrust est reconnue comme un acteur clé dans le domaine de la sécurité informatique, offrant des solutions conformes aux normes européennes.
       
    • DocuSign
      L'américain DocuSign offre une plateforme complète de signature électronique, avec des fonctionnalités avancées telles que la gestion des transactions, la conformité réglementaire et l'intégration avec des applications tierces.
       
    • Adobe Sign
      Propulsé par Adobe, Adobe Sign propose une solution de signature électronique intégrée à la suite Adobe, permettant une transition fluide des documents traditionnels aux flux de travail numériques.

    En complément, nous vous offrons la possibilité d'accéder à notre dernier comparatif de 26 éditeurs de signature et parapheur électroniques !

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png