Publicité

Traduction automatique : DeepL est désormais valorisé à un milliard d'euros

  • deepl.png

    Traduction-automatique-DeepL-desormais-valorise-un-milliard-euros
    DeepL est disponible en version gratuite et en mode Premium (DeepL)
  • Le service allemand de traduction en ligne vient de procéder à une nouvelle levée de fonds de 100 millions d'euros qui le fait passer du statut de start up à celui de licorne.

    "L’année 2023 démarre sur les chapeaux de roue !" C'est ainsi que DeepL a annoncé une nouvelle levée de fonds d'un montant de 100 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs (IVP, Bessemer Venture Partners, Atomico et WiL). Le service allemand de traduction en ligne accède ainsi au statut de "licorne" puisqu'il est désormais valorisé à un milliard d'euros.

    Avec cette levée de fonds, "la société sera en mesure d’approfondir ses recherches, de diversifier sa gamme de produits et d’embaucher de nouveaux collaborateurs afin de transformer encore davantage les façons de communiquer à l’échelle de la planète" explique DeepL.

    DeepL en mode Premium

    Depuis son lancement en août 2017, DeepL a conquis un large public qui peut profiter d'une traduction performante sans bourse délier. Un an plus tard, c'est un mode Premium qui a vu le jour avec la commercialisation de DeepL Pro dont les tarifs s'échelonnent de 7,49 euros à 49,99 euros par mois et par utilisateur. A ce jour, 20 000 organisations auraient souscrit à l'un de ces abonnements.

    DeepL permet des traduire des textes dans 29 langues grâce à "des réseaux neuronaux qui surpassent largement ceux des autres systèmes de traduction automatique" se réjouit DeepL qui se présente comme "le meilleur service au monde dans ce domaine."

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité