Publicité

AFTERWORK - Pourquoi la veille est indispensable à votre stratégie RSE

  • afterwork_lexisnexis.jpg

    afterwork_lexisnexis
    Afterwork Veille et Responsabilité sociétale des entreprises (droit Pixabay : Pexels)
  • La RSE, ça vous parle ? Non, nous ne parlerons pas ici de réseau social d’entreprise, mais bien de “responsabilité sociétale des entreprises”. Autrement dit, de la prise en compte par les entreprises des enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans leurs activités (activités économiques, interactions internes et externes).

    La RSE est une démarche qui entend permettre à l’entreprise de mieux répondre aux défis auxquels elle est confrontée (climat, approvisionnement, demande de transparence, etc.) et aux attentes de plus en plus nombreuses de ses “parties prenantes”. C’est aussi et surtout une façon de porter un regard nouveau sur son rôle et sa responsabilité dans la société et sa façon d’agir pour mieux gérer les risques, saisir les opportunités et assurer sa pérennité. Cette nouvelle façon de penser s’avère rentable et profitable.

    La RSE et sa litanie de bénéfices

    Les bénéfices d’une démarche RSE sont multiples : hausse de la performance globale, réduction de l’empreinte écologique de l’activité, meilleur équilibre de la relation client-fournisseur avec des négociations plus justes, distinction par rapport à la concurrence et accès à de nouveaux marchés, garantie de l’acceptabilité sociale de l’activité, renforcement de l’image de marque, meilleure sélection des sous-traitants, attraction des talents, motivation et fidélisation des collaborateurs, économies, anticipation et maîtrise des risques, etc.

    Et la veille dans tout ça ?

    Reste que pour déployer une politique RSE crédible, il est essentiel pour les entreprises de contrôler leur chaîne de sous-traitance et plus globalement leurs parties prenantes. Car la chaîne de sous-traitance est aujourd’hui au cœur de la problématique de responsabilité des entreprises. Reste à savoir jusqu’où les entreprises donneuses d’ordre doivent-elles connaître et contrôler leur chaîne d’approvisionnement ou de sous-traitance ? Et surtout comment ? De quelle manière ? Et avec quels outils ?

    Des experts du sujet seront là pour répondre à toutes ces questions autour d’une table ronde animée par Eric Le Ven, journaliste d'Archimag. N'attendez pas pour vous inscrire à cet afterwork !

    • Quand : Jeudi 16 mai 2019 de 18h00 à 20h00
    • Où : Banke Hotel Paris 5* - 20 Rue la Fayette, 75009 Paris
    • Comment s'y rendre : Métro Chaussée d’Antin - Lafayette ou Le Peletier

    JE M'INSCRIS

    Programme et intervenants

    > 18h00 : Accueil

    > 18h30 : Le contexte et les enjeux de la RSE et du développement durable : pourquoi vous ne pouvez plus faire l’impasse sur ces deux sujets ? 

    Laurence Vandaele, membre du CA du Collège des Directeurs du Développement Durable et directrice DD du groupe Nexans

    > 18h45 : Présentation des résultats de l’enquête réalisée par Archimag en début d’année sur les stratégies RSE des organisations

    Eric Le Ven, Journaliste Archimag

    > 19h00 : Quel cadre légal en France pour la RSE ? Comment prouver sa bonne foi ?

    Marie-Emma Boursier, Doyen de la Faculté de droit et de science politique de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

    > 19h15 : La RSE, pour quels bénéfices ? Quels risques (exemples concrets) ?Comment la veille s’intègre-t-elle dans les stratégies RSE ? Quels types de veille ? Faut-il s’outiller ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place ? 

    Jean-Christophe Lahary, Directeur Général Délégué, LexisNexis France

    Jérôme Bondu, consultant expert en veille et dirigeant d’Inter-Ligere

    > 19h40 : Retour d’expérience sur les bienfaits tangibles d’une stratégie RSE 

    Fabrice Bonnifet, président du C3D et directeur DD du groupe Bouygues.

    > 19h55 : Questions/réponses

    > 20h00 : Cocktail et réseautage

    JE M'INSCRIS

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !