Publicité

Comment bien gérer vos emails : les conseils pour gagner du temps

  • mailbox.jpg

    Le lecteur apprendra à avoir une messagerie personnalisée grâce aux différentes suggestions de l’auteur. (Pixabay/werner22brigitte)
  • Gérez efficacement vos mails. Stratégies et bonnes pratiques, par Luc Démaret.

    La messagerie électronique s’est imposée au monde comme l’outil de communication indispensable. Mais, face aux milliers d’informations professionnelles, personnelles ou encore indésirables que nous recevons continûment, il devient difficile de gérer sa boîte et l’on risque de voir sa productivité entravée.

    Dans cette seconde édition, Luc Démaret revient sur les étapes indispensable à suivre afin de bien organiser sa messagerie et gagner du temps, ceci sur Outlook 2013, logiciel le plus utilisé en entreprise.

    Cela commence par un diagnostic de l’utilisation afin de choisir l’organisation adéquate. Il s’agit ensuite d’établir un plan de tri automatique des messages et découvrir les fonctionnalités avancées afin de traiter l’information plus rapidement. Le lecteur apprendra à avoir une messagerie personnalisée grâce aux différentes suggestions de l’auteur. Enfin, il faudra réaliser certaines actions nécessaires pour conserver un environnement performant, fiable et sûr. L’approche est très pédagogique et ponctuée d’astuces.

    Rappelons que Luc Démaret est un consultant, formateur et coach indépendant spécialiste des architectures techniques, de la performance des applications, des bases de données et des systèmes.

    Luc Démaret. - Paris : ENI, 2014. – 176 p. - ISBN : 978-2-7460-8418-6 21 - 95 euros

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".