L'Ecole polytechnique crée une chaire pour former des "data scientists"

  • x.png

    Des polytechniciens défilant pendant le 14 juillet 2014 (Ecole polytechnique)
  • Le marché du Big data devrait générer plus de 130 000 emplois à l'horizon 2020.

    L'X passe au XXL... L'Ecole polytechnique vient de créer une chaire "Data Scientist" afin de former des ingénieurs de haut niveau capables de traiter et exploiter le Big data. "L'interprétation des données massives va devenir une aide extraordinaire pour la prise de décision" souligne Jacques Biot le président de l'Ecole polytechnique qui constate aujourd'hui un déficit de datascientists en France.

    Mais l'X ne sera pas seule à mener le combat des données massives. L'Ecole a noué un partenariat avec Thales, Orange et Keyrus pour mettre en place un programme de formation autour de deux pôles. Le premier proposera une formation d'ingénieur réalisée conjointement par l'Ecole polytechnique et Telecom ParisTech ; le second pôle portera sur la formation continue à destination de professionnels déjà en activité.

    "Un marché français de 9 milliards d'euros en 2020"

    Les trois partenaires mécènes Thales, Orange et Keyrus proposeront des stages et interviendront dans le cadre des formations. Ils pourront également attribuer des bourses aux élèves.

    Lors de la signature de ce partenariat, la Secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Geneviève Fiorasso, a admis "un certain retard à rattraper" et a plaidé pour que la France fasse preuve "d'audace et de réactivité dans le marché mondial du traitement des données".

    Selon le cabinet Transparency Market Research, le marché mondial du Big data devrait connaître une croissance annuelle proche des 40 % et passer de 8,9 milliards de dollars en 2014 (environ 7 milliards d'euros) à 24,6 milliards de dollars en 2016 (environ 19 milliards d'euros). En France, il devrait représenter près de 9 milliards d'euros à l'horizon 2020 et plus de 130 000 emplois. 

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    8
    C'est le nombre de pages vues sur la version francophone de Wikipédia en France.

    Recevez l'essentiel de l'actu !