Publicité

Covid-19 + confinement = embrasement numérique

  • numerique_confinement.jpg

    76 % des internautes déclarent avoir passé plus de temps à utiliser leur téléphone depuis la mise en place du confinement (Pixabay)
  • Selon le rapport annuel de l'agence We are social, les outils numériques en tous genres sont plébiscités par les particuliers et les entreprises.

    Alors qu'environ 3 milliards de personnes sont confinées à travers le monde, une étude de l'agence We are social vient confirmer ce que l'on pressentait : l'activité numérique n'a jamais été aussi intense. Notamment dans les pays qui ont pris les mesures de confinement les plus strictes où le télétravail s'est imposé comme une planche de salut pour les entreprises. 

    Quasiment tous les secteurs de la filière numérique ont connu une surchauffe : le e-commerce, la visio-conférence, les réseaux sociaux, les jeux en ligne... Dans les 17 pays pays étudiés, 76 % des internautes âgés de 16 à 64 ans déclarent avoir passé plus de temps à utiliser leur téléphone depuis la mise en place du confinement. Et plus d'un tiers (34 %) ont accru leur consommation de de télévision et de cinéma en streaming.

    En Italie, une hausse de 1 000 % pour les appels passés sur Facebook Messenger

    En Italie, premier pays européen à avoir mis en place le confinement, le nombre d'appels passés sur Facebook Messenger a augmenté de 1 000 % au mois de mars 2020. A l'échelle européenne, le nombre d'appels passés sur WhatsApp et Facebook Messenger a doublé depuis le début de la période de confinement.

    Du côté des usages professionnels, les observateurs estiment que les outils de visio-conférence devraient rester à des niveaux élevés y compris après la levée du confinement. Car, après avoir surmonté les obstacles liés à l'adoption de ces services, les entreprises pourraient se convertir à ces outils et y recourir de façon régulière.  

    Nouveaux comportements

    "Il n'est pas vraiment évident de savoir dans quelles mesures ces nouveaux comportements se poursuivront une fois que le confinement aura été levé" explique l'agence We are social ; "mais comme de nombreuses personnes utilisent désormais ces plateformes plusieurs fois par jour, il est probable qu'un nombre important de ces utilisateurs continueront à les adopter".

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité