Publicité

Réseaux sociaux : Twitter change de nom et de logo pour devenir X

  • elon-musk-change-twitter-en-x.jpg

    elon-musk-changement-twitter-x
    Après la vérification de compte, l'homme d'affaires s'attaque au logo et au nom du réseau social. (Crédits : Twitter d'Elon Musk)
  • Depuis ce lundi 24 juillet, le réseau social Twitter et son oiseau bleu laissent place à X, la nouvelle identité du réseau social. Le propriétaire Elon Musk avait annoncé ce changement la veille. 

    Twitter, c’est fini. Après 17 ans d’existence, le célèbre oiseau bleu est remplacé par un X majuscule blanc sur fond noir. Elon Musk, homme d’affaires et propriétaire du réseau social, a annoncé dimanche 23 juillet qu'il envisageait un changement de nom et de logo : "Nous dirons bientôt 'adieu' à la marque Twitter et, progressivement, à tous les oiseaux.” C’est chose faite.

    Le co-fondateur de SpaceX et Tesla avait déjà changé sa photo de profil ce dimanche par le nouveau logo, le décrivant comme plus "art déco". Il avait aussi changé le lien de sa bio par X.com, qui redirige désormais vers le site Twitter.com. 

    La poursuite de X.com

    Le symbole mathématique n’est pas un hasard lorsqu’il concerne Elon Musk. X.com était jusqu'ici le site internet de la banque en ligne qu'il avait fondée avant qu'elle ne devienne, en 2000, le service de paiement en ligne PayPal.

    Depuis que l’homme d’affaires a racheté Twitter en octobre 2022, le réseau social traverse de nombreux changements accompagnés de difficultés : licenciement de la moitié du personnel, revenus publicitaires de la plateforme en chute de 50% ou encore une rude concurrence avec Threads, la nouvelle plateforme Meta qui compte pour l’instant 150 millions d'utilisateurs.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".