Publicité

2 milliards de clics : les usagers plébiscitent les archives en ligne

  • archiv-num.jpg

    2 milliards de clics : les usagers plébiscitent les archives en ligne
    Archives en ligne proposées par le Service d'archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence (AD 04)
  • Selon une enquête du Service interministériel des Archives de France, les archives en ligne attirent très majoritairement un public âgé, diplômé, cultivé et particulièrement à l'aise avec les outils numériques.

    Un homme, âgé de 63 ans, d'un niveau équivalent à Bac + 3/4, très friand de sorties culturelles, et particulièrement à l'aise avec internet. Tel est le portrait robot de l'usager des archives en ligne selon une enquête pilotée par le Service interministériel des Archives de France (Siaf) et après analyse de 27 723 réponses recueillies sur 100 sites publics d'archives.

    "Ce portrait robot cache mille et une nuances, selon que l'on examine l'usager des services à compétence nationale, des Archives départementales ou municipales, ou à l'intérieur même de ces types d'archives" précise cependant le Siaf. Trois profils d'usagers semblent se détacher : d'abord les généalogistes, puis les usagers venant pour les recherches historiques ou au titre de leur métier, enfin les usagers épisodiques et débutants (curiosité, démarche administrative). L'enquête fait également apparaître une forte disproportion entre les plus jeunes et les plus âgés : les moins de 35 ans représentent seulement 6 % des usagers contre 76 % pour les plus de 55 ans.

    Un succès pour la stratégie numérique

    En 2020, près de deux milliards de pages et images ont été vues sur l'ensemble des archives numérisées, soit une nette augmentation par rapport à 2019 où ce chiffre atteignait 1,7 milliard.

    Ce succès vient couronner la stratégie numérique dans laquelle se sont engagés de très nombreux services d'archives depuis une quinzaine d'années : accès aux inventaires numérisés, développement de moteurs et de portails de recherche, dossiers thématiques, reproduction à la demande, aide à la recherche... Des innovations qui se conjuguent également sur le mode de la coproduction avec les usagers à travers les projets d’indexation collaborative ou l’enrichissement des liens avec Wikimédia.

    Comme d'autres institutions patrimoniales (musées, bibliothèques...), les archives en ligne ont également "bénéficié" de la crise sanitaire pendant laquelle elles ont développé leur offre en ligne à destination du public confiné. 

    Les 27 723 réponses recueillies par le Service interministériel des Archives de France sont disponibles en données ouvertes sur le portail data.gouv.fr.

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif