Publicité

La société d’archivage AGS acquiert le gestionnaire des archives aux Antilles Gedip

  • rachat-ags-management-records-gedip-antilles_1.jpg

    rachat-ags-management-gedip-antilles
    AGS Records Management est installé et développe depuis 40 ans des solutions innovantes dans la gestion documentaire.
  • La société AGS Records Management poursuit son développement dans les Antilles avec l’acquisition du gestionnaire d’archives Gedip. Ses objectifs : apporter une gamme complète de solutions en gestion documentaire.

    Mobilitas poursuit ses acquisitions dans le domaine de la gestion documentaire. La société AGS Records Management, filiale du groupe familial Mobilitas, a annoncé le rachat de la société de gestion d’archives antillaise Gedip. Présent depuis 40 ans dans les Antilles, le groupe français dirigé par les familles Taïeb et Castro souhaite poursuivre son expansion par cette acquisition dans les départements et territoires d’outre-mer. 

    Gedip, qui a obtenu la certification pour la conservation des archives publiques en Guadeloupe et Martinique, accompagne depuis 1996 ses clients des différents secteurs (banque, assurance, services publics, santé), dans l’optimisation, la sécurisation et la dématérialisation de leur gestion documentaire en offrant des prestations de services personnalisés. Les trois centres de conservation de Gedip implantés en Guadeloupe, Martinique, et Guyane, viennent ainsi compléter le réseau d’AGS Records Management dans les départements d’outre-mer. 

    Même gamme de service pour tous

    Pour Philippe Rocuet, directeur général d’AGS Records Management, l'acquisition de Gedip présente un objectif simple : offrir aux clients une gamme complète de solutions en gestion documentaire égale à celle déjà présente en métropole : audit et conseil, archivage physique et électronique, numérisation, solutions digitales et patrimoniales. “Nous souhaitons regrouper autour de nous des expertises, des bases clients, des implantations ancrées dans les territoires et nous donner ainsi les moyens techniques et financiers d’être reconnu comme un acteur incontournable de la gestion de l’information”, précise-t-il. 
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif