Publicité

FingerReader : une bague révolutionnaire développée par le MIT permet aux aveugles de lire

  • 1 actu FingerReader CJO.jpg

    La FingerReader permet aux aveugles de lire des textes imprimés sur papier et même sur tablettes ou liseuses. (DR)
  • Le MIT vient de développer une bague "intelligente" munie d'une caméra permettant aux aveugles et aux malvoyant de lire n'importe quel texte imprimé.

    Les personnes aveugles ou souffrant de graves problèmes de vue sont obligées d'adapter le plaisir de la lecture à leur handicap. Certes, de nombreuses options s'offrent à eux, depuis le braille jusqu'aux livres audio, en passant passant par la lecture à voix haute faite par un proche. Les chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis, viennent de créer la FingerReader, une bague intelligente permettant aux malvoyants de lire.

    La FingerReader est révolutionnaire : munie d'une petite caméra et d'une technologie OCR (reconnaissance optique de caractères) de pointe, elle lit les mots que l'on montre du doigt à voix haute, que ceux-ci soient imprimés sur du papier ou même sur un écran électronique (tablettes et liseuses). Capable de détecter les fins de ligne et vibrant dès que le doigt dévie de sa trajectoire, elle peut être utilisée par une personne aveugle. 

    La traduction pour bientôt

    Et cette bague intelligente dispose d'un incroyable potentiel, qui ne s'arrête pas à la lecture assistée pour personnes malvoyantes. En effet, le MIT espère prochainement lui permettre de traduire des textes instantanément et l'adapter au processus d'apprentissage de la lecture.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité