Publicité

Gaëlle Béquet : "le réseau ISSN s'est adapté à l'évolution éditoriale"

  • 281 1_3 ISSN-135 Gaelle Bequet.png

    Gaëlle Béquet répond aux questions de la rédaction à l'occasion du 40e anniversaire de l'ISSN. (DR)
  • Gaëlle Béquet est conservateur en chef des bibliothèques et dirige le centre international d'enregistrement des publications en série (ISSN international centre, Paris).

    1. L’ISSN fête son 40e anniversaire ; quel bilan pouvez-vous faire à cette occasion  ?

    Pendant ses quatre décennies d’existence, le réseau ISSN s’est adapté à l’évolution éditoriale notamment en intégrant les ressources en ligne et en créant l’ISSN-L qui lie les éditions d’une même ressource continue sur différents supports matériels, imprimés et numériques.

    Rappelons que c’est la norme Iso 3297 qui a créé le Numéro international normalisé des publications en série (ISSN) dans les années 1970 pour répondre au besoin d’un code d’identification pour ces ressources documentaires. Le réseau ISSN est constitué du centre international, à Paris, et des centres nationaux (87 en 2014) établis dans les pays adhérents.

    La coordination des centres nationaux, établis auprès des bibliothèques nationales ou des institutions de recherche des pays concernés, revient au centre international qui met à jour le Manuel de l’ISSN définissant les principes de description bibliographique des ressources continues.

    2. Comment l’ISSN s'applique-t-il aux supports électroniques ?

    La logique du contrôle bibliographique a été étendue aux bases de données, sites web, wikis et blogs sous réserve que la ressource présente un contenu éditorial, que la responsabilité éditoriale soit identifiable, qu’elle ait un titre ainsi qu’une adresse URL valide et qu’elle traite d’un sujet d'intérêt général, scientifique ou technique.

    Le centre international identifie les ressources en ligne sur demande des éditeurs, tandis que certains centres nationaux effectuent un travail de prospection.

    Globalement, la démarche d’attribution d’ISSN à des ressources en ligne sert à les identifier pour favoriser la gestion des liens, notamment dans le cadre des citations d’articles (Open-URL), et pour faciliter la conservation de ces documents.

    3. Pourquoi le registre international de l'ISSN n'est-il pas disponible en open data ?

    Les données ISSN relatives aux ressources en open access sont disponibles gratuitement sur Road (Road.issn.org). Les abonnements au registre ISSN financent pour partie les activités du centre international ISSN. L’ouverture des données est un enjeu bien compris par le conseil d’administration du centre international qui va travailler en 2015 sur un scénario d’ouverture compatible avec la pérennisation du réseau.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png