Publicité

Que propose le projet Gallicarte, vainqueur du premier hackaton de la BNF ?

  • 138594559_42f3ff11b9_o.jpg

    BNF
    Selon la BNF, "ce premier hackathon s’inscrit dans une démarche d’innovation dans laquelle s’est engagée la Bibliothèque afin de faire émerger les contours de nouveaux services à destination des lecteurs". (ForsterFoto/Flickr)
  • La BNF s'engage à intégrer sous licence creative commons (CC-BY) le projet vainqueur du hackaton au sein de ses services numériques. 

    Le tout premier hackaton organisé par la Bibliothèque nationale de France (BNF) dans le cadre de la semaine de l'innovation publique, se tenait les 19 et 20 novembre derniers à Paris. Une centaine de personnes étaient réunies lors de ce marathon participatif afin d'imaginer la bibliothèque de demain. L'un des projets proposé, dédié à la géolocalisation des résultats de recherche dans sa bibliothèque numérique Gallica et porté par l'équipe de Gallicarte, a reçu le Prix du hackaton BNF. Il sera prochainement intégré au sein des services numériques de la BNF sous licence creative commons.

    Gallica for ever

    "Les participants, répartis en équipes, ont placé Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF au cœur de leurs travaux, explique la BNF dans un communiqué ; parmi les projets proposés, plusieurs ont porté sur la visualisation et géolocalisation des données. La mise en relation des ressources visant à l’enrichissement de la consultation des données de Gallica a constitué un autre axe d’exploration. L’humour a également largement trouvé sa place dans les projets : ces 24 h d’émulation collective ont vu émerger un outil permettant de sélectionner des documents reflétant l’humeur de l’utilisateur ou de générer des mèmes à partir d’images issues de Gallica. Pour d’autres équipes, l’expérience à consisté en la création d’un programme capable de sélectionner des documents Gallica en lien avec l’actualité ou d’explorer des données de la Bibliothèque par l’enquête et le jeu...."

    Rendez-vous au printemps

    gallicarte-bnfGallicarte, le projet primé, combine l'ensemble des ressources de la Bibliothèque. En effet, il utilise notamment le catalogue général de la BNF, Gallica et le site data.bnf.fr afin d'identifier des indications de lieu dans la masse d'informations associées aux documents et ainsi proposer une navigation cartographique dans les résultats de Gallica. Une vraie innovation, puisque les notices interrogées dans Gallica ne contiennent pas directement de données géolocalisables, qui sera donc bientôt intégrée parmi les services numériques de la BNF. L'institution a d'ailleurs d'ores et déjà pris rendez-vous avec l'ensemble des participants de ce premier hackaton au printemps 2017 afin de leur présenter l'état d'avancement du projet primé.  

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    GP_62
    Les bibliothèques sont de vieilles institutions. Cependant, si elles restent des sanctuaires du savoir et des points de repère dans une ville ou sur un campus, elles n’en sont pas moins capables d’innovations, dans un monde qui change, pour attirer de nouveaux publics tout en gardant les anciens. Ces innovations s’opèrent par petites touches ou à travers de vastes chantiers. Les évolutions des usages forment le moteur de la transformation. Il est devenu nécessaire d’élargir les horaires d’ouverture, de faire davantage appel à l’automatisation, de procéder à des “mesures d’impact” et d’ajuster son offre. Les challenges sont nombreux : gestion des données de recherche, transition bibliographique, prêt numérique, mobilité, chatbot, question des communs, prêt d’objets, tenue d’ateliers, présence à travers les réseaux sociaux, maîtrise de l’expérience utilisateur… Logiciels, mobilier, automates et équipements divers : les moyens à la disposition des bibliothèques prennent aussi part à l’innovation.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Ex Libris banner_0.jpg

    banniere GP52 web.png