Publicité

Que propose le projet Gallicarte, vainqueur du premier hackaton de la BNF ?

  • 138594559_42f3ff11b9_o.jpg

    BNF
    Selon la BNF, "ce premier hackathon s’inscrit dans une démarche d’innovation dans laquelle s’est engagée la Bibliothèque afin de faire émerger les contours de nouveaux services à destination des lecteurs". (ForsterFoto/Flickr)
  • La BNF s'engage à intégrer sous licence creative commons (CC-BY) le projet vainqueur du hackaton au sein de ses services numériques. 

    Le tout premier hackaton organisé par la Bibliothèque nationale de France (BNF) dans le cadre de la semaine de l'innovation publique, se tenait les 19 et 20 novembre derniers à Paris. Une centaine de personnes étaient réunies lors de ce marathon participatif afin d'imaginer la bibliothèque de demain. L'un des projets proposé, dédié à la géolocalisation des résultats de recherche dans sa bibliothèque numérique Gallica et porté par l'équipe de Gallicarte, a reçu le Prix du hackaton BNF. Il sera prochainement intégré au sein des services numériques de la BNF sous licence creative commons.

    Gallica for ever

    "Les participants, répartis en équipes, ont placé Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF au cœur de leurs travaux, explique la BNF dans un communiqué ; parmi les projets proposés, plusieurs ont porté sur la visualisation et géolocalisation des données. La mise en relation des ressources visant à l’enrichissement de la consultation des données de Gallica a constitué un autre axe d’exploration. L’humour a également largement trouvé sa place dans les projets : ces 24 h d’émulation collective ont vu émerger un outil permettant de sélectionner des documents reflétant l’humeur de l’utilisateur ou de générer des mèmes à partir d’images issues de Gallica. Pour d’autres équipes, l’expérience à consisté en la création d’un programme capable de sélectionner des documents Gallica en lien avec l’actualité ou d’explorer des données de la Bibliothèque par l’enquête et le jeu...."

    Rendez-vous au printemps

    gallicarte-bnfGallicarte, le projet primé, combine l'ensemble des ressources de la Bibliothèque. En effet, il utilise notamment le catalogue général de la BNF, Gallica et le site data.bnf.fr afin d'identifier des indications de lieu dans la masse d'informations associées aux documents et ainsi proposer une navigation cartographique dans les résultats de Gallica. Une vraie innovation, puisque les notices interrogées dans Gallica ne contiennent pas directement de données géolocalisables, qui sera donc bientôt intégrée parmi les services numériques de la BNF. L'institution a d'ailleurs d'ores et déjà pris rendez-vous avec l'ensemble des participants de ce premier hackaton au printemps 2017 afin de leur présenter l'état d'avancement du projet primé.  

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    strategie-digitale-ocumentation-bibliotheque-patrimoine
    Comment documentation, archives, bibliothèques ou musées peuvent-ils être digitaux pour des utilisateurs digitaux ? Il s’agit d’abord de faire le point sur ses lacunes et atouts pour construire ensuite sa stratégie digitale afin de conquérir et fidéliser de nouveaux publics. Cibler ses utilisateurs, souvent mobiles, recourant à plusieurs écrans, est une importante phase préalable. Pour son projet, diérentes voies peuvent être empruntées : web, réseaux sociaux, newsletter, Mooc, blog, vidéo, podcast, réalité augmentée ou virtuelle ! Les contenus sont également à adapter. Un guide avec des méthodes, des avis d’experts et des témoignages sur des expériences innovantes.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité