Publicité

Le premier hackaton sur les applications numériques de la BNF commence demain !

  • greve_bnf_syndicats_direction.jpg

    BNF
    Le public est également invité à se rendre au hackaton pour assister aux présentations des projets, à des démonstrations des outils numériques de la BNF et à découvrir les "trouvailles" des Gallicanautes. (wikimedia commons)
  • Rencontre avec Matthieu Bonicel, chargé de mission pour l'innovation à la BNF.

    matthieu-Bonicel-BNFLa BNF organise son premier hackathon les 19 et 20 novembre prochains. De quoi s'agit-il ?

    Il s’agit d’un marathon de 24 heures non stop rassemblant une centaine de passionnés qui souhaitent participer de manière collaborative à l’évolution des outils numériques de la BNF. Il y aura des développeurs, des utilisateurs avancés, des bricoleurs, des designers… C’est ouvert à tous, il faut simplement avoir envie de travailler en équipe et être suffisamment motivé pour tenir jusqu’au bout !

    "Il est temps de partager l'avenir des applications numériques de la BNF avec les utilisateurs pour mieux répondre à des besoins collectifs"

    Concrètement, les hackathoniens se répartiront en équipes autour de quelques défis qui auront été déterminés quelques semaines à l’avance lors d’un barcamp, une réunion ouverte où chacun est invité à contribuer. Et tout ne sera pas numérique puisque le hackathon proposera également des concerts à partir des corpus de partition de Gallica et un espace de fabrication numérique en partenariat avec le TechShop Leroy-Merlin.

    Pourquoi faire appel à l'émulation collective ?

    Les applications numériques de la BNF, Gallica en tête, sont devenues de grands projets d’ampleur internationale. Nous avons décidé qu’il était temps de partager leur avenir avec les utilisateurs pour mieux répondre à des besoins collectifs. Cela ne veut pas dire que nous renonçons à y mettre des moyens propres, bien au contraire, car intégrer des projets proposés par les usagers demande encore plus de travail pour répondre à leur attente dans un temps raisonnable ! Mais nous pensons que la créativité dans ce type d’aventure naît de multiples configurations de travail, et qu’un marathon participatif en est une qu’il convient d’explorer.

    Que récompensera le prix du hackathon BNF ?

    Le prix du hackathon BNF récompensera l’équipe ayant proposé le projet jugé le plus pertinent par un jury composé de représentants de la BNF et de personnalités extérieures. Il marquera l’engagement pour la bibliothèque de développer le projet "en dur" au sein de ses applications. Et pour marquer cette volonté, une réunion de bilan sera proposée au printemps 2017 pour tenir les hackathoniens au courant de ce qui aura été fait de leur projet. En outre, ces développements se feront en respectant les principes du logiciel libre, en utilisant une licence Creative Commons.

    Plus d'informations sur le hackaton de la BNF

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    GP_62
    Les bibliothèques sont de vieilles institutions. Cependant, si elles restent des sanctuaires du savoir et des points de repère dans une ville ou sur un campus, elles n’en sont pas moins capables d’innovations, dans un monde qui change, pour attirer de nouveaux publics tout en gardant les anciens. Ces innovations s’opèrent par petites touches ou à travers de vastes chantiers. Les évolutions des usages forment le moteur de la transformation. Il est devenu nécessaire d’élargir les horaires d’ouverture, de faire davantage appel à l’automatisation, de procéder à des “mesures d’impact” et d’ajuster son offre. Les challenges sont nombreux : gestion des données de recherche, transition bibliographique, prêt numérique, mobilité, chatbot, question des communs, prêt d’objets, tenue d’ateliers, présence à travers les réseaux sociaux, maîtrise de l’expérience utilisateur… Logiciels, mobilier, automates et équipements divers : les moyens à la disposition des bibliothèques prennent aussi part à l’innovation.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png