Publicité

Les Français et la lecture, du papier plutôt que du numérique

  • livre_salonparis.png

    Le Salon du livre de Paris ouvre ses portes au public le 15 mars (Livre Paris)
  • Alors que le Salon du livre de Paris ouvre ses portes au public, 88 % des Français se déclarent spontanément lecteurs. Les livres numériques n'ont pas cannibalisé le format papier qui reste plébiscité par les lecteurs.

    Bonne nouvelle pour le monde de l'édition. Près de 9 Français sur 10 se déclarent lecteurs : 88 % précisément soit une hausse de quatre points par rapport à 2017. Ils ont lu en moyenne 21 livres contre 20 en 2017.

    Selon le baromètre "Les Français et la lecture" du Centre national du livre (CNL), "les Français sont toujours autant lecteurs, même s’ils ont le sentiment de lire de moins en moins et de manquer de temps pour la lecture". 

    Le marché du livre fait apparaître trois catégories en nette progression : les manga et bandes dessinées (+ 5 points), les romans de science fiction (+ 4 points), et les livres sur le développement personnel (+ 4 points).

    Un fort attachement au format papier

    Le baromètre du CNL confirme également une tendance : le livre numérique n'a pas ébranlé la filière de l'édition. "Après une nette progression entre 2015 et 2017, le taux de lecteurs de livres numériques marque un palier en 2019" constatent les auteurs de l'étude. En 2019, 24 % des personnes interrogées indiquent lire des livres numériques (soit l'équivalent de quatre ouvrages) contre 19 % en 2015 (soit l'équivalent de deux titres).

    Le lectorat de livres numériques connaît une légère évolution avec une plus grande proportion de femmes. En revanche, le profil de lecteur numérique demeure assez marqué : jeune, étudiant ou CSP + et francilien. 

    Selon le CNL, "la lecture de livres numériques évolue de manière marginale et ne cannibalise pas le format papier : seul 1 % des Français lit exclusivement des livres numériques". 

    Sur le même thème : Des chiffres et des livres, les prêts en bibliothèque

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    48
    C'est le pourcentage des entrepreneurs qui craignent des risques d'erreur administrative liés à la dématérialisation des procédures de création d'entreprise.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png