Publicité

Agoria Santé : le consortium créé par Docaposte, Astrazeneca et Impact Healthcare

  • agoria-sante-consortium-cree-par-docaposte-astrazeneca-impact-healthcare.jpg

    Agoria-Santé-consortium-cree-par-Docaposte-Astrazeneca-Impact-Healthcare
    Docaposte, Astrazeneca, et Impact Healthcare créent le consortium Agoria Santé (freepik@pressfoto)
  • Docaposte, Astrazeneca et Impact Healthcare décident de s’unir afin de créer le consortium Agoria Santé. Agoria Santé est une solution intégrée, depuis la collecte et l’hébergement des données de santé jusqu’à leur analyse et la restitution des résultats. Ce projet a pour objectif d’optimiser l’analyse des données de santé en toute sécurité pour une meilleure prise en charge du patient.  

    Avec la plateforme Agoria Santé, Docaposte, Astrazeneca et Impact Healthcare ont pour ambition, notamment, l'optimisation des parcours de soins des patients, l’amélioration de la performance des systèmes de santé ou encore l’évaluation de l’usage et de l’impact en vie réelle des produits de santé.   

    Une collaboration pour la compétitivité et l’attractivité de la France  

    “Nous appelons tous les acteurs de l’écosystème à rejoindre Agoria Santé pour contribuer ensemble à la compétitivité et à l’attractivité de la France dans le domaine de l’utilisation de ces données au service d’une meilleure prise en charge de la santé de ses citoyens”, déclare Olivier Nataf, président d’AstraZeneca France.   

    Selon, les trois membres fondateurs d’Agoria Santé, la collaboration devient une nécessité quand il s’agit de développer la transformation numérique de la santé. Celle-ci permet de répondre à certaines attentes concernant les données de santé telles que les technologies analytiques avancées, un cadre juridique maîtrisé ou le partage entre les membres de bases de données, codes sources et algorithmes.   

    Quels outils sont utilisés ?   

    “Agoria Santé est en droite ligne avec notre stratégie santé qui repose sur la sécurisation et le traitement des données de santé”, déclare Olivier Vallet, président-directeur général de Docaposte. 

    Agoria Santé utilise plusieurs technologies afin de réaliser ses travaux en toute sécurité et efficacement. Telle la data science intégrant l’intelligence artificielle à travers l’outil DataChain, développé par Adobis. 

    Par ailleurs, Agoria Santé est approuvé selon le référentiel de l’arrêté du 22 mars 2017, ce qui permettra ainsi le croisement et traitement des données du Système national des données de santé (SNDS), ainsi que plusieurs autres bases de données. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Jusqu’où la fièvre des données de santé va-t-elle monter ? Les géants du net et de l’intelligence artificielle manifestent une véritable boulimie à leur égard, tandis que de plus en plus de particuliers en recueillent et en diffusent quotidiennement. Mais avec quelle protection ? Il convient de s’interroger sur le statut des données de santé. En France, le Système national des données de santé offre un cadre et l’hébergement des données de santé est régulé. Du côté des établissements, les Groupements hospitaliers de territoire sont en mouvement. La mutualisation de leurs systèmes d’information touche bien sûr les données des patients. Pas question qu’il y ait une hémorragie.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png