Publicité

KB Crawl dévoile sa solution KB Access dédiée au TPE, PME, PMI

  • kb-crawl-devoile-solution-kb-access-dedie-tpe-pme-pmi.jpg

    KB-Crawl-devoile-solution-KB-Access-dedie-TPE-PME-PMI
    TPE, PME, PMI : ACCÉDEZ À LA DÉCISION STRATÉGIQUE AVEC KB ACCESS
  • L’éditeur spécialisé dans les solutions et services de veille pour les entreprises, annonce sa nouvelle solution KB Access. Celle-ci est conçue pour les TPE, PME et PMI et propose la collecte et le traitement de l’information. 

    KB Access se concentre sur la notion d’intelligence économique. L’idée est que l’entreprise doit intégrer rapidement l’information et réagir en optimisant ses pratiques. Relancer son activité à l’aide de veille sur son marché ainsi qu’en analysant ses concurrents et ses clients.  

    Ceci permet alors de mettre en place une stratégie grâce à la collecte et au traitement de l’information.    

    Cette solution possède trois modes de tarification à l’année. La formule Starter pour 1 980 euros, la Classic pour 2 940 euros et la Advanced pour 3 960 euros.

    Sites web, flux RSS et médias sociaux 

    Quels outils sont mis à disposition par KB Access ? Tout d’abord, la solution réalise un travail de filtrage au moyen de bouquets de sources ou des organisations allant des sites web, aux flux RSS et médias sociaux. Par la suite, lorsque les données sont collectées, le veilleur stratégique se charge de la classification de ses informations. Puis un blog de veille est mis à disposition permettant d’accéder plus facilement à l’information à l’aide de plusieurs supports, tablettes, ordinateurs et smartphones.

    Sur le même sujet: 
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    supplement-confiance-numerique-270500.png