Elections présidentielles : les acteurs du cloud interpellent les candidats

  • eurocloud-france-elections.jpg

    Elections-presidentielles-acteurs-cloud-interpellent-candidats
    Le cloud doit être au coeur de la campagne électorale (Pixabay / wynpnt)
  • L'Association EuroCloud France propose douze mesures concrètes portant aussi bien sur la commande publique européenne que sur le volet environnemental.

    Alors que les regards se tournent vers l'Ukraine, la filière numérique entend occuper le terrain et faire entendre sa voix. EuroCloud France interpelle les candidats à l'élection présidentielles et plaide pour une souveraineté numérique dans le domaine de l'infonuagique.

    L'association, qui regroupe des entreprises informatiques spécialisées dans les services de cloud computing, plaide notamment pour un rééquilibrage du marché du cloud en faveur d'acteurs français et européens face aux mastodontes extra-européens. "En cette période où l’Europe entre dans une ère de grande incertitude géopolitique, il est urgent que le prochain quinquennat accorde à l’industrie informatique en général et au Cloud Computing en particulier l’ambition et les moyens permettant d’accéder à une souveraineté numérique indispensable à son indépendance et à la protection de ses valeurs" explique Francis Weill, Président d’EuroCloud.

    Labelliser les entreprises vertueuses

    EuroCloud France avance 5 propositions et 12 mesures dont la création d'un "small business act européen qui garantisse que 50 % des commandes informatiques des administrations et des entreprises publiques soient confiés à des entreprises européennes au sens communautaire dont 25 % affectés aux logiciels de PME européennes".

    Et, contrairement aux acteurs chinois et états-uniens peu portés sur la question écologique, l'association milite pour placer les critères environnementaux au coeur des politiques des technologies de l'information. EuroCloud France propose en particulier de labelliser les entreprises qui mesurent leur empreinte numérique incluant le scope 3. "Cette mesure incitative encouragera les acteurs du numérique à fournir des données précises sur leurs émissions totales de carbone. Elle encouragera également la mise en place des outils permettant aux utilisateurs de connaître leur empreinte numérique, sur la base d’indicateurs harmonisés au niveau européen" souligne la branche française de la fédération européenne Eurocloud.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    supplement-confiance-numerique-270500.png