Publicité

Vidéo : quelles sont les trois offres incontournables de VOD pour les bibliothèques ?

  • miserables_mednumerique.png

    Mediatheque-numerique
    L’interface de Médiathèque Numérique permet de créer des playlists, mettre un film en favori, donner son avis, partager sur Twitter ou Facebook. (DR)
  • Trois majors dominent l'offre VOD ("video on demand" ou "vidéo à la demande") proposée aux bibliothèques et aux médiathèques, dont les contenus et modèles de mise à disposition diffèrent. Voici ce que proposent les offres VOD de Médiathèque Numérique, La Médi@thèque numérique CVS et AdavDigital.

    Sommaire du dossier :

    Médiathèque-numériqueMédiathèque Numérique

    "Profitez de l’offre de vidéo en ligne de votre médiathèque", annonce Médiathèque Numérique. Les contenus de cette plateforme sont issus d’ArteVod et d’UniversCiné. 5 536 programmes sont disponibles, en streaming ou en téléchargement, parmi les genres cinéma, séries, documentaire, jeunesse et spectacle. Tous les écrans peuvent en profiter, tablette, mobile ou ordinateur (Windows, Mac OS et Linux).

    Le lecteur inscrit dispose d’un "quota de prêt" établi par sa médiathèque ; il peut regarder sa vidéo autant de fois qu’il le souhaite durant 48 heures. Il visualise dans son compte la consommation de son quota.

    Pour télécharger un film, il faut installer le player VOD-Mednum. Enfin, l’interface permet de créer des playlists, mettre un film en favori, donner son avis, partager sur Twitter ou Facebook.

    La bibliothèque qui s’intéresse à l’offre de Médiathèque Numérique peut demander un code pour tester l’application. Elle choisira entre deux formules : achat de visionnages à l’acte pour un an renouvelable ou forfait annuel, plafonné sur le nombre d’inscrits et de visionnages. Par exemple, le forfait pour 5 000 inscrits s’élève à environ de 33 000 euros par an. Malheureusement, le site ne détaille pas ses tarifs.

    vod.mediatheque-numerique.com

    Médi@theque-Numerique-CVSLa Médi@thèque Numérique CVS

    L’offre cinéma de la plateforme CVS rassemble fictions, documentaires, séries, animation, reportages… Au catalogue de cet agrégateur figurent environ 9 000 films.

    Le lecteur se connecte au service soit à distance, soit "dans les murs" de sa bibliothèque.
    Pour la bibliothèque ou médiathèque, deux modèles de fonctionnement sont ouverts : le forfait ou le paiement à l’acte. Dans un premier temps, l’institution doit s’acquitter de la mise en fonction de la plateforme, puis d’un abonnement annuel forfaitaire.

    Mais pour chacun des modèles, un visionnage lui coûte. Cela s’exprime en jetons ; le visionnage d’une vidéo coûte entre un et vingt jetons. En général, ce coût est caché par la bibliothèque qui préfère proposer à ses lecteurs un quota ou nombre limité de visionnages par mois. Par exemple, pour une année, la médiathèque de Nîmes Carré d’Art a choisi un forfait de 18 000 euros, avec le paiement à l’acte pour chacun des utilisateurs, et pour ce faire, dispose de 20 000 jetons. Ce dispositif impose aux bibliothécaires un regard permanent sur le nombre de visionnages en cours afin de ne pas dépenser trop vite tous les jetons.

    www.cvs-mediatheques.fr

    AdavDigitalAdavDigital

    AdavDigital a la particularité de proposer un service totalement modulable. La bibliothèque qui y accède peut créer sa propre interface web pour présenter son offre vidéo à ses lecteurs. Elle la personnalise en complétant les fiches des films disponibles.

    L’administration du compte est gérée avec les outils d’AdavDigital, en collaboration avec MedialibTV, plateforme qui permet de mettre à disposition les contenus. Les films sont choisis et commandés dans un catalogue qui en compte près de 13 500 (pour découvrir le catalogue, le futur client doit envoyer un email).

    En moyenne, une bibliothèque devra investir entre 4 000 euros et 12 000 euros par an pour les films et le suivi technique.

    adavdigital.com

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png