Publicité

Signature électronique et manuscrite : quelles différences entre les deux ?

  • On parle de signature manuscrite lorsque l’on signe des documents à la main à l’aide d’un stylo. Peut-être l’ignorez-vous, mais il est désormais possible de signer des documents électroniquement, en apposant son accord sur un document numérique depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. On parle dans ce cas de signature électronique. Votre entreprise exige la signature récurrente de documents ? Il est alors essentiel que vous puissiez faire la différence entre une signature électronique et manuscrite, et voir celle qui est la plus avantageuse.

    Qu’est-ce qu’une signature manuscrite ? 

    Commençons par faire le point sur la signature que nous avons l’habitude de pratiquer depuis la nuit des temps : la signature manuscrite. Ce type de signature est un geste banal que certains accomplissent quasi quotidiennement. La signature manuscrite s’effectue à l’aide d’un stylo. Elle est parfois enrichie de la mention « Lu et approuvé » juste avant. Il peut également être demandé de parapher chaque page du document, comme c’est le cas pour les contrats, contrat de travail ou acte de vente d’un bien immobilier par exemple. 

    La signature manuscrite exige d’avoir les documents entre les mains, soit en se déplaçant sur place, soit en les imprimant et en les renvoyant par courrier. Autre chose importante à savoir, la signature manuscrite peut être facilement falsifiée sur un document papier. C’est pour faire face à ces contraintes que la signature électronique de Connective peut vite devenir une solution incontournable pour les entreprises. 

    Qu’est-ce que la signature électronique ? 

    Depuis l’apparition du digital et la constante amélioration des technologies, le monde de la signature à lui aussi évolué avec la mise en place de la signature électronique. Avant de voir la différence entre signature électronique et manuscrite, ainsi que ses nombreux avantages (cliquez ici pour en savoir plus), il convient dans un premier temps de différencier les deux termes suivants : signature électronique et signature numérique. 

    La signature électronique peut être l’image d’une signature manuscrite que l’on insère dans un document Word. Problème, ce dernier peut lui aussi être facilement falsifié. La signature numérique est de son côté un type de signature électronique plus sûr et avancé, dans le sens où elle utilise une technique cryptographique fonctionnant grâce à un certificat numérique. En conséquence, les documents signés ne peuvent pas être modifiés, et tout changement des données est alors instantanément détecté et signalé.

    La signature électronique de Connective, totalement sécurisée, a exactement la même valeur légale qu’une signature manuscrite. Elle répond en effet à l’ensemble des exigences du règlement eIDAS, la législation européenne qui régit l’identification électronique et les services de confiance dans le cadre de transactions électroniques. Cela permet notamment au signataire de défendre ses droits face à la justice en cas de problème.

    Quels sont les avantages de la signature électronique ? 

    Les entreprises ont de multiples avantages à opter pour la signature électronique. Elles peuvent pour cela utiliser un logiciel comme celui de Connective, qui leur permet tout d’abord de télécharger leurs documents en format PDF. Ces derniers sont personnalisables afin d’obtenir une signature sur-mesure. Le logiciel permet de parapher et de signer les documents à tout moment, où que l’on soit et depuis n’importe quel appareil connecté, ordinateur, tablette ou smartphone. De plus, les informations sur l’identité du signataire et ses actions sur le PDF sont cryptées.

    Le logiciel permet en outre d’effectuer un suivi du statut de chaque document. Il est possible d’envoyer des renvois aux signataires lorsque la démarche tarde, ainsi que de stocker les documents et de les conserver en lieu sûr. 

    La signature électronique permet de gagner en rapidité. Toutes les démarches propres à la signature s’effectuent en ligne, et c’est un véritable gain de temps pour tout le monde. Exit également les frais d’impression, d’envoi et d’archivage. 

    Si la signature manuscrite est toujours d’actualité, force est de constater qu’elle reste contraignante, tant d’un point de vue organisationnel que financier. Sans parler des risques de falsifications. De son côté, la signature électronique permet d’effectuer des transactions sécurisées et qui ont une valeur probante. Le parcours client est facilité, les échanges fluidifiés et au final, c’est l’ensemble des performances commerciales qui sont optimisées.

    Simple à mettre en place, rapide, fiable et économique, la signature électronique de Connective est un précieux atout pour gagner en productivité. Un outil efficace et qui simplifie les échanges en France comme à l’international, avec les certifications eIDAS, US sign act et Zertes.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    supplement-confiance-numerique-270500.png