Publicité

Comment le Digital Asset Management permet d’automatiser la création de catalogues, flyers, packagings et autres brochures

  • Creation_graphique.jpg

    DALIM ES permet désormais au graphiste et à son client de gérer cette création graphique au sein d’une seule et même plateforme.
  • Comment gérer efficacement la création de catalogues, notices d’utilisation, flyers, packagings et autres créations en évitant les sempiternels allers et retours par mail avec le studio graphique ? Grâce à une seule et même plateforme : le Digital Asset Management.  

    Plus que des simples médiathèques, les plateformes de DAM avancées intègrent aujourd’hui des fonctionnalités de gestion de projet, de gestion de planning, de création de workflows, de comparaison de version et permettent même d’automatiser la création de catalogues produits, de notices techniques, de brochures, d’étiquettes (celles de nos vêtements par exemple sur lesquelles est mentionnée la composition du produit) ou encore de packaging. C’est en tout cas ce que propose DALIM ES, la solution de Digital Asset Management éditée par DALIM SOFTWARE GmbH

    Un montage et des mises à jour automatisés

    Pourquoi utiliser le DAM pour gérer ce genre de création ? Tout simplement parce que le DAM agrège tous les éléments visuels nécessaires à la création du catalogue et que ses workflows permettent d’accélérer le cycle de correction/validation. Le graphiste peut ainsi s’appuyer sur un modèle de maquette au format InDesign et l’alimenter avec les éléments graphiques issus de bases de données internes ou externes (PIM, ERP, fichiers Excel, etc.). Les pages sont ensuite générées via InDesign Server (pas besoin d’InDesign installé sur le poste de l’utilisateur), puis suivent le cycle de validation défini dans la plateforme de DAM (alerte, annotation, retour, pré-visualisation, etc.). Ce processus, commun à toutes les agences de création graphique, peut être complété par une phase de mise à jour automatisée. Dans le retail, par exemple, les prix ont tendance à beaucoup changer et évoluer en fonctions des saisons, des offres ou des promotions, et cette “mécanique de prix” doit être prise en compte dans la création des catalogues. Le Digital Asset Management facilite, là encore, la tâche du graphiste et de son client, en permettant d’aller piocher dans la base de données et de permuter automatiquement les nouveaux prix, et donc facilement mettre à jour le catalogue. 

    DALIM ES, le chef d’orchestre de vos créations graphiques

    L’objectif est bel et bien de permettre au graphiste et à son client de gérer cette création graphique au sein d’une seule et même plateforme, facilitant ainsi la communication autour du projet, grâce à des fonctions d’annotation, des alertes et la création de workflows. Ces workflows spécifient entre quelles mains successives passent les documents, et peuvent inclure des phases 100% automatisées. La plateforme de DAM DALIM ES est, en effet, capable de piloter InDesign associé au plugin EasyCatalog. Ce plugin EasyCatalog offre une vision en temps réel des éléments disponibles pour la maquette et ajoute à InDesign tout un panel de fonctionnalités (relectures, mises à jour, assemblages automatiques, etc.). DALIM ES coordonne ainsi les flux d’information avec le PIM, l’ERP, Excel et consorts. Tout se fait de manière automatisée et les pages montées apparaissent directement dans la palette de projet de la plateforme de DAM, avant de passer en validation. 

    Un code couleur pour savoir où en est le projet

    L’avantage d’une plateforme comme DALIM ES réside dans le fai que tous les intervenants savent quelles pages du catalogue ont été révisées, quelles pages ont été validées et quelles pages restent à contrôler. Et ce, grâce à un code couleur. La plateforme propose également un historique de toutes les révisions effectuées sur chacune des pages du catalogue. Il est même possible de comparer automatiquement les versions et de voir au détail près ce qui change sur la dernière version par rapport à la précédente. Avec jusqu'à 16 versions différentes affichées simultanément, il devient extrêmement simple de comparer différentes variantes de packaging ou d'étiquettes.

    Mettre fin aux envois de mail et aux liens WeTransfer

    Le graphiste peut ensuite télécharger les pages sur son poste et tenir compte de toutes les annotations et demandes de modification qui ont été faites par son client dans DALIM ES. Il peut à tout moment éditer le fichier InDesign et effectuer manuellement les changements désirés. La plateforme de DAM allie ainsi automatisation et flexibilité. Il est même possible d’imprimer un fichier PDF listant toutes ces annotations afin de pouvoir travailler sereinement sur écran, tout en ayant sous la main sur écran ou sur une page imprimée la liste des modifications à effectuer. Ainsi, au lieu d’envoyer des mails et des liens WeTransfer, toutes les opérations de révision/correction se font dans la plateforme de Digital Asset Management. Avec toujours, à chaque étape, la possibilité de comparer les pages avant/après, tout en gardant une vue sur le chemin de fer initial du catalogue. 

    Le DAM pour gagner en autonomie

    Une fois les modifications prises en compte, vient l’heure du BAT. Mais comment faire si les tarifs nécessitent une mise à jour ? L’idée étant que cette mise à jour des prix ne remette pas en cause la mise en page du catalogue, et qu’il soit possible de se passer de l’intervention du graphiste. Tout cela peut encore une fois être piloté automatiquement via la plateforme de Digital Asset Management. Ce qui permet de générer des variantes de catalogue ou de packaging à la volée (lors d’un changement de monnaie par exemple -euros/dollars-, ou lors de l’adaptation d’un catalogue pour un pays en particulier, etc.), de changer le visuel d’un produit (sous réserve que ce nouveau visuel soit rigoureusement identique en dimension), ou encore de monter un catalogue avec des visuels temporaires (ou basse définition), qui seront ensuite mis à jour avec les visuels définitifs. 

    Des coûts de création largement réduits

    Les automatismes permettent aujourd’hui de diviser par 10 environ le coût à la page d’un catalogue. Les coûts sont réduits, les révisions de BAT moins nombreuses, les échanges plus fluides et plus efficaces. Les fonctions d’automatisation font gagner du temps et le DAM permet de revenir à tout moment à la révision souhaitée. La plupart des agences de communication orientées catalogue et packaging sont très intéressées par ce genre de plateformes de publication automatisée. Car ce qu’elles veulent avant tout, c’est aller plus vite, en sachant précisément ce qui a été validé et ce qui reste à faire. Et pour assurer un suivi optimal, DALIM ES inclut des tableaux de bord de suivi des échanges client, basés sur des KPI comme le nombre de révisions, les délais de réponse, etc. "Là encore on améliore la relation client et on mène à bien les projets, en respectant les délais", conclut Isabelle Billerey-Rayel, Business Development Director chez DALIM SOFTWARE GmbH. 

    N'hésitez pas à demander une démo de cette solution en cliquant ici

    DALIM Software GmbH
    https://www.dalim.com/

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    Efficacité 2020.PNG