Publicité

Le ministère de la Culture invite les archives et les bibliothèques à faire leur transition écologique

  • culture_environnement.jpg

    ministere-Culture-invite-archives-bibliotheques-faire-transition-ecologique
    Le secteur de la culture représente 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la France (Ministère de la Culture)
  • Un document ministériel fixe le cap des bonnes pratiques environnementales aux opérateurs publics de la culture. Le secteur de la culture représente 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la France.

    Au mois de septembre 2022, la ministre de la Culture annonçait cinq chantiers pour la transition écologique de la culture. Un an plus tard, Rima Abdul Malak présente une feuille de route qui fixe le cap des bonnes pratiques aux opérateurs publics de la culture. A commencer par les archivistes. Plaidant pour une "conservation verte" des archives, la ministre invite "les services publics d'archives à construire, formaliser et évaluer une politique de collecte écologiquement soutenable".

    A ses yeux, l'extension du bâtiment des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine "fait figure d’exemple en matière de bonnes pratiques de conservation durable." Ce nouveau bâtiment offrira une capacité de conservation de 100 kilomètres supplémentaires, portant la capacité totale du site de Pierrefitte-sur-Seine à 458 kilomètres linéaires. Les travaux commenceront en 2024 et l'ouverture des premiers magasins est prévue pour la fin 2027. Cette extension fera appel à des matériaux de réemploi. "Les consommations d’énergie sont principalement assurées par le chauffage urbain, et la production photovoltaïque répondra à une partie des besoins énergétiques" se réjouit le ministère de la Culture.

    Autre bon point accordé aux archivistes, l'outil Archifiltre permet d'identifier les données et documents bureautiques afin de séparer ceux qui doivent être archivés et ceux qui peuvent être éliminés. Archifiltre est également en mesure de calculer l’impact carbone lié à la suppression des éléments identifiés.

    Mutualisation

    Du côté des bibliothèques, le ministère de la Culture vante les mérites de Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, qui a mutualisé les moyens qui lui étaient alloués au profit d'institutions culturelles partenaires. L'infrastructure de Gallica est en effet proposée aux bibliothèques qui ne disposent pas d'une bibliothèque numérique. Au-delà de la BnF, le ministère de la Culture entend généraliser progressivement la réalisation de bilans carbone dans l’ensemble des filières culturelles notamment au sein des bibliothèques.

    Le secteur de la culture représente 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la France. Un chiffre sous-estimé puisqu'il n’intègre ni les transports générées par la culture, ni la consommation audiovisuelle (vidéos, réseaux sociaux, applications, smartphones).

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".