Publicité

Le portail open data de la SNCF est lancé sur de nouveaux rails

  • sncf_opendata.png

    Nouvelle page d'accueil de la plateforme open data de la SNCF (SNCF°
  • La plateforme héberge désormais 222 jeux de données consultés par une moyenne de 50 000 internautes chaque mois.

    Huit ans après après avoir pris le train de l'open data, la SNCF vient de lancer une nouvelle version de sa plateforme dédiée à l'ouverture de ses données.

    Au menu : une interface simplifiée et épurée, une mise en avant du Top 5 des données les plus utilisées, et un regroupement des jeux de donnés par grandes catégories : description du réseau, comptage et flux, sécurité ferroviaire...

    Objets trouvés en temps réel

    La plateforme open data de la SNCF revendique une moyenne de 50 000 visiteurs uniques chaque mois et un volet de 222 jeux de données. 

    A ce jour, quatre jeux de données sont plébiscités par les internautes : les horaires théoriques des trains pour toutes les activités, la disponibilité des places dans les TGV max, les objets trouvés en temps réel et la localisation des passages à niveau. 

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formations Data 2023