Publicité

Gouvernance des données : il reste du travail à faire

  • data-cdo.jpg

    Gouvernance des données : il reste du travail à faire
    79 % des organisations utilisent plus de 100 sources de données (Pixabay / Pexels)
  • Selon une étude menée dans dix pays dont la France, la fragmentation des sources de données et le multi cloud entravent l'innovation basée sur les data. 

    79 % des organisations utilisent plus de 100 sources de données, et 30 % en utilisent plus de 1000. Selon une étude réalisée par l'institut IDC CDO pour le compte d'Informatica (1), cette pluralité de sources génère pour les CDO (responsables des données) un surcroît de travail qui ne se traduit pas forcément par de l'agilité numérique : 37 % des responsables des données se contentent en effet de maintenir la gestion actuelle des données, au lieu de favoriser la stratégie ou l'innovation grâce aux données.

    gouvernance-donnees-cloud

    Cette tendance à l'éclatement est par ailleurs alourdie par le multi-cloud : "c'est cette fragmentation, avec des données réparties entre de multiples sources et de nombreux cloud, qui rend beaucoup plus difficile la découverte, permet de gérer et tirer des enseignements de leurs données" estiment les auteurs de l'étude. 

    250 % de valeur commerciale supplémentaire pour les entreprises matures

    Autre enseignement de cette étude, les entreprises ayant un niveau élevé de maturité des données génèrent 250 % de valeur commerciale en plus que celles qui n'en sont qu'au début de leur transformation axée sur les données ou qui passent la plupart de leur temps à maintenir la gestion des données actuelle.

    Selon Informatica, le recours à l'intelligence artificielle pourrait faire office de planche de salut. "Seule l'IA peut offrir la rapidité et l'évolutivité exigées par les entreprises modernes. L'étude révèle que les organisations ayant atteint la maturité en matière de données étaient trois fois plus aptes à mettre en œuvre l'IA pour automatiser les activités de gestion des données que leurs homologues moins matures."


    (1) Etude réalisée auprès de 899 directeurs de données dans dix pays, dont l'Australie, la France, l'Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formations Data 2023