Publicité

Nathalie Marcerou-Ramel nommée à la tête de l'Enssib

  • nathalie_marcerouramel.jpg

    Nathalie Marcerou-Ramel (Enssib)
  • Nathalie Marcerou-Ramel était jusqu'ici directrice des études et des stages de l'Enssib.

    Nathalie Marcerou-Ramel a été nommée par décret du président de la République directrice de l'Enssib (Ecole nationale des sciences de l'information et des bibliothèques). Elle succède à Yves Alix qui dirigeait l'établissement depuis 2015 et qui a fait valoir ses droits à la retraite.

    La nouvelle directrice de l'Enssib n'est pas en terre inconnue puisqu'elle assurait la direction des études et des stages depuis le mois de février 2016. 

    Faire évoluer les représentations du métier

    Née à Lyon en 1965, Nathalie Marcerou-Ramel a commencé sa carrière comme institutrice avant de rejoindre le monde des bibliothèques où elle a occupé de  multiples fonctions aussi bien en bibliothèque municipale qu'en établissement universitaire. Sa carrière s'est également déroulée au sein du ministère de l'Enseignement supérieur (de 2007 à 2010) puis à la bibliothèque de l'Ecole normale supérieure dont elle a assuré la direction de 2010 à 2016. De ces expériences, elle a tiré des leçons que l'on retrouve dans l'ouvrage Les métiers des bibliothèques paru en 2017 (Editions du Cercle de la librairie).

    Dans un entretien qu'elle avait accordé à Archimag au mois d'avril dernier, elle pointait plusieurs défis qui se posent aux bibliothécaires : "il faut faire évoluer les formations initiales et continues en créant un continuum entre ces deux segments de formation. Certains postes deviennent tellement spécialisés qu’il est impossible de s’y préparer seulement en formation initiale. Il faut également faire évoluer les représentations du métier qui restent très liées à l’univers du livre et, donc, pratiquer un dialogue de conviction pour soutenir des projets innovants".

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !